Publications

2022

  1. Étude de cas: Mise à jour des connaissances sur l’apprentissage professionnel dans l’économie informelle au Bénin

    4 août 2022

    Au Bénin, l’accès au dispositif d’ETFP est conditionné par l’achèvement de la classe de cinquième, à savoir l’accomplissement de neuf années de scolarité. Pourtant le nombre médian d’années de scolarité des 5-17 ans est de quatre ans. Cela a pour conséquence de n’avoir dans l’ETFP que 5 pour cent des jeunes en âge de secondaire, soit environ 50 000 jeunes.

  2. Étude de cas: Mise à jour des connaissances sur l’apprentissage professionnel dans l’économie informelle au Togo

    4 août 2022

    Au Togo, l’apprentissage traditionnel comme voie de qualification à un métier est socialement ancré dans la population. Les artisans transforment naturellement leurs ateliers/entreprises en centres de formation qui accueillent des apprentis pour une durée déterminée selon un contrat écrit ou oral avec l’apprenti ou ses parents/tuteurs.

  3. Compétences pour le Commerce et la Diversification Économique (STED) au Maroc: Cas du Secteur de biscuiterie-chocolaterie-confiserie

    11 juillet 2022

    Rapport de stratégie de développement des compétences dans la branche de biscuiterie-chocolaterie-confiserie

  4. Compétences pour le Commerce et la Diversification Économique (STED) au Maroc: Cas du Secteur de l’IT-Offshoring

    11 juillet 2022

    Rapport de stratégie de développement des compétences dans la branche de l'IT-Offshoring

  5. Skills development and improved productivity ecosystems: Upgrading informal apprenticeships in Jordan’s car garages

    12 avril 2022

  6. Theory of change: Global Programme on Skills and Lifelong learning (GPSL3)

    12 avril 2022

    How is the desired change expected to happen?

  7. Inventory of digital career guidance tools

    7 avril 2022

    This brief provides an overview of selected online and digital tools to support career guidance for young people and adults.

  8. Workshop report: The Use of Skills Logbooks, Skills Passports, and other Mechanisms to Improve the Portability of Skills and Qualifications

    24 mars 2022

  9. Élaborer et mener une enquête sur les besoins en compétences des établissements - Volume 5

    9 mars 2022

    Guide pour une bonne anticipation des besoins en compétences et des emplois de demain.

  10. Réalisation de l’étude de suivi - Volume 6

    9 mars 2022

    Guide pour une bonne anticipation des besoins en compétences et des emplois de demain.

2021

  1. Politique et stratégie de l’OIT 2020-23 pour l’inclusion des personnes handicapées

    30 novembre 2021

    La politique de l'OIT pour l'inclusion des personnes handicapées est mise en œuvre par la Stratégie de l'OIT pour l'inclusion des personnes handicapées 2020-23, qui contient des indicateurs et des objectifs alignés sur le cadre de responsabilité de la Stratégie des Nations Unies pour l'inclusion des personnes handicapées (UNDIS) pour les entités des Nations Unies.

  2. Promouvoir la cohésion sociale et la coexistence pacifique dans les situations de fragilité grâce à l’Enseignement et Formation Techniques et Professionnels (EFTP) - Guide destiné aux professionnels de l’EFTP.

    7 septembre 2021

    Ce guide vise à aider les mandants de l'OIT et les praticiens de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) à renforcer le rôle des politiques et des programmes de développement des compétences dans les efforts de consolidation de la paix par le biais de méthodologies d'apprentissage inclusives et de la formation de compétences de base pertinentes. Ce guide de l’OIT fait partie des efforts de l’OIT pour promouvoir la cohésion sociale et la coexistence pacifique grâce à des programmes d’emploi et de qualification.

  3. Investir dans l'orientation professionnelle

    15 juillet 2021

  4. Ghana, Nigéria et Togo: Vers une reconnaissance mutuelle des compétences dans les secteurs de l’agriculture et de la construction

    7 mai 2021

    En Afrique de l'Ouest, le manque de passerelles entre les systèmes de compétences, la faiblesse des systèmes de validation des acquis de l'expérience et le manque d'opportunités de perfectionnement pertinentes restent un obstacle majeur à l'inclusion sociale et à l'accès à un travail décent pour les travailleurs migrants. C'est particulièrement le cas pour les travailleurs peu et moyennement qualifiés, qui constituent la majorité des travailleurs migrants dans la sous-région.

  5. Vers une reconnaissance mutuelle des compétences dans les secteurs de l’agriculture et de la construction Rapport final : Ghana, Nigeria et Togo

    6 mai 2021

    Ghana, Nigéria et Togo: Vers une reconnaissance mutuelle des compétences dans les secteurs de l’agriculture et de la construction Ce rapport décrit le travail effectué par l'OIT pour répondre à la promotion de la reconnaissance mutuelle des compétences et renforcer les partenariats de compétences entre le Ghana, le Nigeria et le Togo. Il décrit les processus et les leçons apprises, et discute des défis et des opportunités dans la perspective de progresser vers la reconnaissance mutuelle des acquis, des compétences et des qualifications. Le processus présenté dans ce rapport est toujours en cours au moment de la publication. Les auteurs de ce rapport ont cherché à fournir un compte rendu précis des efforts et des activités menées, ce qui pourrait inspirer et innover le processus de partenariat de compétences.

  6. Vers une reconnaissance mutuelle des compétences dans les secteurs de l’agriculture et de la construction Rapport final : Ghana, Nigeria et Togo

    6 mai 2021

  7. Une approche centrée sur l’humain des compétences et de la formation tout au long de la vie: Le rôle des syndicats

    15 avril 2021

    Il est important pour les syndicats que le développement des compétences et la formation tout au long de la vie figurent à leur agenda, d’autant plus lorsqu’ils sont confrontés aux nombreux défis créés par la pandémie. En réalité, le développement des compétences et la formation tout au long de la vie sont centrés sur l’humain, ont pour base les normes internationales du travail. L’implication des partenaires sociaux à travers le dialogue social est donc essentielle afin de bâtir une « meilleure normalité » dans le monde post-COVID et les syndicats doivent absolument prendre part à ces initiatives.

  8. Résultats clés: Le développement des compétences dans le contexte de la COVID-19 : bilan des premières réponses dans l’enseignement et la formation techniques et professionnels.

    26 mars 2021

  9. Directives mondiales sur la réintégration économique des victimes du travail forcé par l’apprentissage tout au long de la vie et le développement des compétences

    20 janvier 2021

    Les directives mondiales sur la réintégration économique des victimes du travail forcé par l’apprentissage tout au long de la vie et le développement des compétence sont conçues pour soutenir les gouvernements, les travailleurs et les organisations d'employeurs, les ONG et les praticiens du développement pour la réinsertion économique des victimes du travail forcé. Elles visent la mise en œuvre de services formels et non formels de développement des compétences, des services de reconnaissance des compétences et de soutien post-formation. Ces directives s'appuient sur des recherches approfondies, un large éventail d'études de cas et de bonnes pratiques aux niveaux local et national, pour offrir des recommandations sur la manière de concevoir et de mettre en œuvre des interventions efficaces fondées sur les compétences pour la réhabilitation et la protection à long terme des victimes du travail forcé.

  10. Directives mondiales sur la réintégration économique des victimes du travail forcé par l’apprentissage tout au long de la vie et le développement des compétences

    20 janvier 2021

    Les directives mondiales sur la réintégration économique des victimes du travail forcé par l’apprentissage tout au long de la vie et le développement des compétence sont conçues pour soutenir les gouvernements, les travailleurs et les organisations d'employeurs, les ONG et les praticiens du développement pour la réinsertion économique des victimes du travail forcé. Elles visent la mise en œuvre de services formels et non formels de développement des compétences, des services de reconnaissance des compétences et de soutien post-formation. Ces directives s'appuient sur des recherches approfondies, un large éventail d'études de cas et de bonnes pratiques aux niveaux local et national, pour offrir des recommandations sur la manière de concevoir et de mettre en œuvre des interventions efficaces fondées sur les compétences pour la réhabilitation et la protection à long terme des victimes du travail forcé.