Good Practice

Projet d'appui pour la mise en oeuvre d'un programme assorti de délai (PAD) au Sénégal - Final Evaluation

Good Practice Description

L'intégration du travail des enfants: Une contribution importante à l'intégration des efforts visant à éliminer le travail des enfants au Sénégal a été l'inclusion d'un indicateur sur le travail des enfants dans le DSRP. Outre la reconnaissance du fait que le travail des enfants est un problème transversal qui doit être traité parallèlement à d'autres questions de développement, cela pourrait attirer l'attention des bailleurs de fonds et donc des financements supplémentaires. S'il est bien géré par le ministère du Travail, l'incidence du travail des enfants sera régulièrement suivi. Cette stratégie mérite d'être reproduite dans d'autres pays.

Synergie entre les programmes de l'OIT: L'équipe de l'IPEC au Sénégal a mis en place une collaboration avec le projet GERME, ce qui a été bénéfique à la lutte contre le travail des enfants. La formation de GERME a contribué au renforcement des compétences des parents des bénéficiaires en matière de gestion l'entreprise, et vice versa, un indicateur sur le travail des enfants a été inclus dans le suivi de micro entreprise de GERME. L'IPEC travaille également au développement d'un module du travail des enfants pour le programme de formation GERME. Ces efforts pourraient être révisés à la hausse, tant à l'intérieur du Sénégal, que dans les projets de l'IPEC et de GERME dans le monde.

Pérennité de l'action directe: Diverses stratégies peuvent conduire à la durabilité de l'action directe. Avec un problème aussi complexe que le travail des enfants, les fonds limités et un délai serré, la durabilité deviennent particulièrement difficile. Une stratégie, qui a été très bien appliquée par le projet, est celui du choix des partenaires. Les ONG qui ont été choisies avaient travaillé avec une variété de bailleurs de fonds et avaient une longue expérience dans les zones d'intervention. Plusieurs de ces organisations étaient en mesure d'obtenir des fonds supplémentaires, ce qui a assuré la continuité du suivi et le soutien scolaire, conduisant éventuellement - à la durabilité des interventions.

Approche participative: L'IPEC a utilisé une approche très participative dans l'élaboration des PAD et des PA. Bien que prenant beaucoup de temps, les consultations des partenaires a eu un impact positif sur l'appropriation de la question du travail des enfants, notamment au niveau local. Il a incité les autorités de Ngoundiane à inclure l'élimination du travail des enfants comme objectifs dans leurs plans de développement local et à créer une ligne budgétaire pour les activités dans ce domaine. A Mbeubeuss, le maire a offert un terrain pour la formation professionnelle. Les autorités de Mboro et Keur Socé ont affirmé qu'elles s'apprêtaient à suivre ces exemples. À Diourbel, trois départements ont créé des groupes de surveillance composés du gouvernement, des chefs religieux et de la société civile. Ces groupes seront en mesure de fonctionner sans financement de l'IPEC. Ce sont là des exemples encourageants de l'implication au niveau local qui peuvent inspirer d'autres communautés et départements. Le succès de ces cas réside probablement dans la combinaison efficace de la sensibilisation par les partenaires de l'IPEC dans ces zones (PLAN, ASEM, et Ndeye Jirim) et quelques personnes pleines de ressources qui se sont montrés réceptives au message. Bien exploités, ces expériences peuvent être multipliées.