Pleins feux sur les entrevues avec les Coopérateurs

Julie Chartrand-Beauregard, conseillère stratégique et adjointe exécutive, Direction de l’entrepreneuriat collectif du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Quebec, Canada

"Spotlight Interviews with Co-operators" est une série d'entretiens avec des coopérateurs du monde entier que des fonctionnaires de l'OIT ont rencontrés au cours de leur travail sur les coopératives et l'économie sociale et solidaire (ESS) au sens large. A cette occasion, l'OIT a interviewé Julie Chartrand-Beauregard, conseillère stratégique et adjointe de direction, Direction de l'entrepreneuriat collectif au ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie, Quebec, Canada.

Article | 8 décembre 2023

Comment avez-vous commencé à travailler avec des entreprises collectives?

Mon premier contact avec les entreprises d’économie sociale s’est fait à la fin de ma formation universitaire alors que je travaillais dans une équipe de recherche de l’Université Laval qui évaluait les résultats du Sommet socioéconomique de 1996. Ce sommet avait lancé le concept actuel d’économie sociale au Québec. Ce fut une véritable découverte, alors que je venais de terminer des études en économique durant lesquelles le modèle d’économie sociale ne m’avait pas été présenté. Ce n’était pas quelque chose qui était enseigné en 1998.

À l’époque, j’avais fait la connaissance de gens qui y croyaient, qui travaillaient selon leurs valeurs, et qui étaient un peu idéalistes. Je m’y suis très bien retrouvée. J’ai toujours choisi par la suite d’accomplir des mandats dans lesquels mes valeurs étaient respectées. Je suis de retour dans ce mandat depuis 2015, après avoir fait un passage en développement durable.

Selon vous, quel est le rôle des entreprises collectives dans l'économie du Québec, Canada?

L’économie sociale fait partie intégrante de la société québécoise. Par sa contribution historique au développement de l’économie et de la société, elle fait partie de l’ADN du modèle de service à la population, en complémentarité avec l’État.

Les entreprises d’économie sociale jouent un rôle important dans l’économie du Québec puisqu’elles constituent une solution du milieu par le milieu en réponse aux besoins des collectivités, qu’importe le type de besoins, que ce soit un service de proximité dans un village, une garderie, une coopérative forestière pour le développement de la ressource ou encore un organisme qui aide des personnes marginalisées à intégrer le marché du travail.

L’économie sociale est une économie qui utilise la vente de biens et services pour répondre à des besoins qui sont non comblés par le secteur privé. En 2023, la situation est particulière au Québec et au Canada; le taux de chômage est faible, le nombre de postes vacants est élevé et les femmes sont très actives sur le marché du travail.

L’économie sociale a cette particularité d’amener les gens sur le marché du travail, que ce soit par des organismes qui s’adressent à une communauté spécifique ou à des problématiques. Les données nous démontrent que la création du réseau de garderies au Québec a permis une augmentation de la présence des femmes sur le marché du travail. Le modèle d’économie fonctionne.

Que fait la Direction de l'entrepreneuriat collectif du ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie au Québec?

La Direction de l’entrepreneuriat collectif du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec a pour mission de conseiller le gouvernement en matière d’entrepreneuriat collectif et de favoriser l’émergence et la croissance des entreprises collectives (OBNL et coopératives) afin qu’elles contribuent activement au développement durable du Québec. Le Ministère est responsable de l’application des lois, que ce soit la Loi sur les coopératives ou celle sur l’économie sociale du Québec, adoptée en 2013. Cette loi prévoit que le gouvernement doit adopter un plan d’action en économie sociale tous les cinq ans et animer un dialogue avec les acteurs afin de favoriser la coconstruction des outils de développement de l’économie sociale.

Quelle est la pertinence de la résolution de l'ONU sur la promotion de l'ESS pour le développement durable pour les entreprises collectives du Québec ?

La résolution de l’ONU vient confirmer la pertinence de la Loi sur l’économie sociale, adoptée en 2013, et de l’approche partenariale caractéristique du gouvernement québécois laquelle favoriser la coconstruction des politiques avec les acteurs de l’économie sociale. Par leur implication et leur rayonnement, les acteurs de la société civile québécoise ont contribué à faire reconnaître ce modèle entrepreneurial à l’international et aujourd’hui, cette implication prend forme dans la résolution de l’ONU.

La résolution de l’ONU aidera à promouvoir encore plus ce modèle entrepreneurial au Québec afin d’en arriver à un développement économique qui soit plus durable, surtout avec l’arrivée sur le marché du travail d’une génération qui tend à vouloir travailler selon des valeurs de coopération.