XVIIIe Congrès mondial sur la sécurité et la santé au travail: Un rapport du BIT souligne la nécessité de lieux de travail plus sûrs

Le Bureau international du Travail publie un nouveau rapport «Beyond deaths and injuries: The ILO’s role in promoting safe and healthy jobs» («Par-delà les décès et les blessures: le rôle de l’OIT pour promouvoir des emplois sûrs et sains»), à l’occasion du XVIIIe Congrès mondial sur la santé et la sécurité au travail. Le Congrès mondial, qui réunit plus de 4 000 représentants venus de plus de 100 pays, est le plus important événement mondial sur la santé et la sécurité au travail.

Actualité | 29 juin 2008

SEOUL, République de Corée (Nouvelles du BIT) –Le Bureau international du Travail (BIT) publie un nouveau rapport «Beyond deaths and injuries: The ILO’s role in promoting safe and healthy jobs» («Par-delà les décès et les blessures: le rôle de l’OIT pour promouvoir des emplois sûrs et sains»), à l’occasion du XVIIIe Congrès mondial sur la santé et la sécurité au travail. Le Congrès mondial, qui réunit quelque 4 000 représentants venus de plus de 100 pays, est le plus important événement mondial sur la santé et la sécurité au travail (SST).

Le rapport déduit des dernières données disponibles, d’une part, que le nombre estimé d’accidents du travail mortels et non mortels a augmenté, mais d’autre part que le nombre de décès liés à des maladies liées au travail a légèrement diminué. Pris dans leur ensemble, le nombre total de décès liés à des accidents ou à des maladies professionnelles a légèrement chuté entre 2001 et 2003, passant de 2,38 à 2,31 millions.

Selon le rapport du BIT, les efforts pour s’attaquer aux questions de SST sont souvent morcelés et dispersés et il est urgent de mieux intégrer les principes de sécurité et santé au travail pour faire face aux exigences d’adaptation continuelle à un monde du travail qui change rapidement. Notamment, le rapport souligne l’importance du défi à relever dans les pays qui connaissent actuellement une industrialisation rapide ou dans ceux qui sont trop pauvres pour entretenir des systèmes de SST nationaux efficaces, y compris une application appropriée de la législation.

«Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir, promulguer et appliquer les lois dont nous avons besoin et prendre les mesures nécessaires pour rendre nos lieux de travail sûrs et décents. Cela relève de notre responsabilité commune.» a déclaré M. Assane Diop, Directeur exécutif du Secteur de la protection sociale au BIT, en plaidant pour une « culture de prévention en matière de santé et de sécurité ». Mr Diop a également appelé les pays à ratifier et appliquer la convention no 187 sur le cadre promotionnel pour la sécurité et la santé au travail, adoptée par les Etats Membres de l’OIT lors de la Conférence internationale du Travail en 2006.

Accueilli par l’Agence coréenne pour la santé et la sécurité au travail (KOSHA), le Congrès mondial sur la santé et la sécurité au travail est organisé conjointement par l’OIT et l’Association internationale pour la sécurité sociale (AISS). Le Congrès va traiter de l’état actuel de la sécurité dans le monde du travail et offrir une importante plate-forme pour le développement des connaissances, d’idées pratiques et stratégiques qui peuvent être mises immédiatement en œuvre.

Les participants vont se pencher sur les questions clés de la gestion des risques, notamment sur l’impact de l’économie informelle et des migrations sur la sécurité au travail; l’action pour l’éradication des risques liés à l’amiante; les risques potentiels des nanotechnologies; les différences hommes-femmes dans les activités dangereuses; l’amélioration de l’environnement de travail grâce à l’ergonomie; le VIH/Sida et le monde du travail; et toute une série d’autres sujets.

Le Congrès fait suite à un sommet de haut niveau sur la santé et la sécurité qui réunissait 50 dirigeants du monde entier et a adopté une Déclaration sans précédent sur la santé et la sécurité au travail.

Les requêtes d’information et les demandes d’interviews avec des représentants et des spécialistes de la sécurité au travail de l’OIT et de l’AISS pourront être orientées vers:

Mme Kiran Mehra-Kerpelman, Département de la communication et de l’information publique du BIT. Courriel: mehra@ilo.org. Tél. : +8210/68.84.04.26.

M. Alexander Belopopsky, Unité de promotion de l’AISS. Courriel: belopopsky@ilo.org. Tél.: +8210/68.84.04.90.