Vidéo

  1. Appel mondial à l’action pour une reprise centrée sur l’humain après la crise du COVID-19

    23 juillet 2021

    Lors de la 109e session de la Conférence internationale du Travail, les représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs ont adopté à l’unanimité un Appel mondial à l’action qui définit la réponse apportée par le monde du travail à la crise du COVID-19 et émet des recommandations pour construire un avenir du travail centré vers l’humain.

  2. Comment préserver le patrimoine culturel et créer des emplois décents en Irak

    18 juillet 2021

    Premier d’une série d’entretiens vidéo avec des responsables de projets de l’OIT à travers le monde, ce reportage suit Bashar Elsamarneh, dans la ville historique d'Erbil en Irak. Découvrez comment un projet conjoint OIT/UE/UNESCO préserve un patrimoine culturel, tout en promouvant travail décent et développement des compétences au sein de la population locale et des réfugiés syriens.

  3. Travailler ensemble pour mettre fin aux décès évitables dus aux produits chimiques toxiques

    7 juillet 2021

    Des millions de travailleurs dans le monde perdent la vie chaque année ou souffrent de maladies chroniques à cause des produits chimiques toxiques sur le lieu de travail. Dans un message vidéo adressé au Forum de Berlin sur les produits chimiques et la durabilité, le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder, affirme qu'une coopération mondiale est nécessaire pour mettre fin à ces décès et maladies évitables.

  4. Retour sur la session de juin de la 109e Conférence internationale du Travail

    30 juin 2021

    Extraits vidéo de la session de juin de la 109e Conférence internationale du Travail, avec l'adoption d’un Appel mondial à l'action décrivant les mesures à prendre pour une reprise post-COVID19 centrée sur l'humain.

  5. Le nombre de travailleurs migrants augmente, de même que leurs vulnérabilités

    30 juin 2021

    Selon les dernières estimations de l’Organisation internationale du Travail (OIT), le nombre de travailleurs migrants a augmenté de 5 millions depuis 2017. La crise du COVID-19 a mis en évidence le rôle déterminant des migrants en tant que travailleurs essentiels mais elle a également révélé leur vulnérabilité face aux effets sanitaires, économiques et sociaux dévastateurs de la pandémie.

  6. Un avenir équitable pour les marins, indispensable à la reprise du transport maritime

    25 juin 2021

    Des centaines de milliers de gens de mer ne sont toujours pas en mesure de rejoindre ou de quitter leur navire en raison des restrictions mises en place pour contenir le virus COVID-19. Il est primordial de respecter les droits des gens de mer tels que définis par le droit maritime, et de garantir aux marins un avenir équitable et durable. #FairFuture4Seafarers

  7. Faire du travail décent une réalité pour les travailleurs domestiques

    15 juin 2021

    La pandémie de COVID-19 a mis en évidence le rôle primordial que jouent les travailleurs domestiques pour répondre aux besoins en soins des ménages, ainsi que la vulnérabilité à laquelle ils sont confrontés pour gagner leur vie derrière des portes closes. L’adoption de la convention n° 189 en 2011 visait précisément à protéger les travailleurs domestiques de ces mauvaises conditions de travail. Après une décennie d’efforts, quel chemin avons-nous parcouru pour faire du travail décent une réalité pour les travailleurs domestiques?
    Pour en savoir plus: www.ilo.org/domesticworkers

  8. Les progrès mondiaux pour mettre fin au travail des enfants sont au point mort

    10 juin 2021

    Les progrès mondiaux pour mettre fin au travail des enfants se sont arrêtés pour la première fois en plus de deux décennies, inversant la tendance à la baisse qui a vu le travail des enfants chuter de 94 millions entre 2000 et 2016. Le nombre d'enfants qui travaillent est passé à 160 millions dans le monde – une augmentation de 8,4 millions d'enfants au cours des quatre dernières années. Cela signifie qu'un enfant sur 10 est aujourd'hui astreint au travail des enfants. Pour inverser cette tendance, l'OIT et l'UNICEF demandent une augmentation des dépenses dans les services publics et de l'éducation, un travail décent pour les adultes et des lois plus strictes pour mieux protéger les enfants. En savoir plus: www.ilo.org & www.unicef.org

  9. Pour protéger les océans, nous devons promouvoir le travail décent

    8 juin 2021

    Des millions de personnes tirent directement leurs moyens de subsistance de la mer et des centaines de millions d’autres en dépendent pour leur alimentation. L’exploitation et l’insuffisance des normes, qu’elles soient environnementales ou de travail, représentent une menace tant pour la durabilité des océans que pour le bien-être de l’humanité.

  10. Perspectives sociales et de l'emploi dans le monde - Tendances 2021: Le rapport en bref

    2 juin 2021

    Le nouveau rapport de l’OIT, Emploi et questions sociales dans le monde – Tendances 2021, s’intéresse à l’impact de la pandémie de COVID-19 sur le marché mondial du travail. Il analyse ses effets sur les inégalités, la pauvreté au travail des femmes et des jeunes, ainsi que ce qui est nécessaire pour une reprise globale, durable et centrée sur l’humain.

  11. Les éducateurs et l’évolution du monde de l’éducation et du travail

    17 mai 2021

    Un apprentissage efficace tout au long de la vie et une éducation de qualité pour tous sont essentiels pour un meilleur avenir du travail. Si les enseignants, les formateurs et les travailleurs auxiliaires veulent répondre à ce besoin, ils devront maîtriser les nouvelles technologies et les nouvelles méthodes pédagogiques et auront besoin d'aide pour faire face à leurs responsabilités accrues. Les représentants des gouvernements, les employeurs et les travailleurs se réunissent à l'OIT pour discuter de stratégies visant à promouvoir un apprentissage de qualité et un travail décent dans l'éducation.

  12. Tourisme: Une opportunité de repenser l'avenir du secteur

    4 mai 2021

    Le tourisme a été l'un des secteurs les plus durement touchés par la pandémie de COVID-19. Les femmes, les jeunes et les travailleurs de l'économie informelle sont les plus exposés aux pertes d'emploi et aux fermetures d'entreprises dans le secteur du tourisme. Mieux reconstruire après le COVID-19 représente une opportunité de repenser l'avenir du secteur du tourisme, y compris la façon dont il contribue à la vie de 300 millions de travailleurs dans le monde.

  13. La solidarité est la clé de notre survie et de notre prospérité communes

    30 avril 2021

    Dans une déclaration publiée à l'occasion du 1er mai, le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder, appelle les travailleurs, les employeurs, les gouvernements, les organisations internationales et tous ceux qui sont engagés dans la construction d'un monde meilleur, à unir leurs forces pour instaurer un monde du travail juste et digne pour tous.

  14. Nous avons besoin d'un environnement solide et résilient en matière de sécurité et de santé au travail

    27 avril 2021

    La sécurité et la santé sur le lieu de travail ont été massivement affectées par la pandémie de COVID-19. Un environnement de sécurité et de santé au travail fort et résilient est vital pour le redressement et la prévention des crises, déclare le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder, dans un message vidéo qui vient marquer la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail.

  15. Agir pour des systèmes de sécurité et de santé au travail résilients

    27 avril 2021

    À l'occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail 2021, l'OIT appelle à l'action et à l'investissement pour un meilleur avenir du travail avec des lieux de travail sûrs et sains.

  16. Sécurité et santé au travail et COVID-19: Quelles leçons avons-nous apprises?

    27 avril 2021

    À l'occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail 2021, l'Organisation internationale du Travail a évalué les enseignements tirés de la pandémie de COVID-19. Son rapport appelle à la mise en place de systèmes de sécurité et de santé au travail solides et résilients, capables de résister aux futures situations d'urgence. L'experte Manal Azzi répond aux questions clés sur le rapport.

  17. 75 ans d’ajustement du salaire minimum des gens de mer

    26 avril 2021

    Cela fait 75 ans que le premier salaire mensuel minimum des gens de mer a été fixé - le seul secteur à disposer d'un salaire minimum international. Ce salaire minimum est régulièrement revalorisé par la Commission paritaire maritime (CPM) de l'OIT, créée en 1920 et composée de représentants des armateurs et des gens de mer. La CPM se réunit les 26 et 27 avril pour discuter d'une revalorisation du montant actuel.

  18. Maintenant, je sais ce que c'est que d'avoir un travail décent

    16 avril 2021

    Le Jordanien Omar Abu Noa'aj a lutté pendant des années pour trouver du travail en raison de son handicap physique. L'an dernier, un centre pour l'emploi de l'OIT l'a aidé à décrocher son premier emploi formel dans une usine de confection, lui donnant un nouveau sentiment d'indépendance et d'utilité.

  19. Lokua Kanza: Nous pouvons tous agir pour assurer un meilleur avenir à nos enfants

    9 avril 2021

    Lokua Kanza, chanteur et compositeur congolais, sera l'un des juges du concours mondial de musique de l'initiative Musique contre le travail des enfants, lancé par l'organisation “Jeunesses Musicales Internationales” en collaboration avec l'OIT. Il affirme qu'il est temps d'agir pour assurer un meilleur avenir aux enfants, et appelle les musiciens à sensibiliser le public au travail des enfants en participant au concours, qui se termine le 12 avril.

  20. Protéger la santé mentale des travailleurs de la santé et des soins pendant la pandémie de COVID-19

    7 avril 2021

    Depuis plus d’un an, les travailleurs de la santé et des soins sont en première ligne de la lutte contre la pandémie de COVID-19. Leur charge de travail est plus lourde, leur journée de travail plus longue, leur temps de repos et de récupération insuffisant, et ils courent constamment le risque d’être contaminé. En outre, beaucoup d’entre eux sont confrontés à la violence, au harcèlement et à la stigmatisation dans l’exercice de leur profession. Tout cela nuit à la santé mentale et au bien-être de ces professionnels de santé.