ENACTE

Projet ENACTE

ENSEMBLE POUR AGIR SUR LES CAUSES PROFONDES DU TRAVAIL DES ENFANTS DANS LA NAWA

2022-2026 | 8 726 912 USD | Financement : UE 56% - Coopération suisse 44%
Malgré certains progrès, le travail des enfants reste une réalité dans les zones productrices de cacao du fait de la faiblesse des revenus des producteurs ajoutée à la précarité des conditions de vie en zone rurale, notamment liée au manque d’accès aux services sociaux de base dont l’éducation et la santé.
Avec l’appui financier de l’Union Européenne et de la Coopération Suisse, l’UNICEF, l'OIT et l'OIM proposent un programme conjoint axé sur :
  • la prévention et la lutte contre les causes profondes du travail des enfants et du trafic d'enfants migrants ;
  • la durabilité à travers le renforcement du système public au niveau national et décentralisé ;
  • l’approche territoriale intégrée dans la région de la Nawa visant le travail des enfants dans tous les secteurs d'activités pour une plus grande efficacité ;
  • la collaboration et la coordination publique-privée, sous la direction du Gouvernement national et avec le soutien des partenaires au développement du pays.
Le programme contribue à la mise en œuvre du Plan d’Action National 2019-2023 (PAN) de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants ainsi qu’à la Stratégie Nationale pour une Cacaoculture Durable en Côte d’Ivoire ciblant particulièrement la région de la Nawa, l’une des principales régions productrices de cacao du pays et destination prioritaire en termes de migration sud-sud.

EXEMPLES D’ACTIONS EXECUTEES PAR CHAQUE AGENCE

  • UNICEF : Appuyer l’Etat de Côte d’Ivoire dans le renforcement des systèmes et dans l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base au niveau central et local ainsi que mobiliser des ressources et des partenaires, notamment le secteur privé, pour mener des actions conjointes et coordonnées sur le travail des enfants
  • OIT : Appuyer le gouvernement pour combler les déficits de travail décent dans la chaîne d’approvisionnement du cacao à travers l’amélioration des conditions de travail, l’accès à la protection sociale, l’inclusion financière, la conformité des lieux de travail et la diversification des revenus, y compris à travers l’engagement du secteur privé
  • OIM : Fournir une assistance aux victimes de la traite des personnes et aux migrants vulnérables, y compris les travailleurs dans le secteur de la production cacaoière, et promouvoir le développement de mécanismes pour la protection, l’assistance et l’intégration des ces catégories à risque
Bénéficiaires
  • Autorités nationales en charge des actions visant à éliminer le travail des enfants (CNS et CIM)
  • Autorités régionales dans la région de la Nawa impliquées dans la lutte pour l’élimination du travail des enfants
  • Autorités locales, acteurs de marché (publics et privés) et communautés dans 110 localités de la Nawa
  • Services de premières lignes en charge de la protection des enfants et des familles, de la santé, de la nutrition, de l’eau et de l’hygiène, de l’éducation et de l’apprentissage, de la protection sociale et du travail
OBJECTIF

Promouvoir les droits de tous les enfants et adolescents dans la Nawa à travers l’accès à l’éducation et aux services sociaux de base, en les protégeant contre la violence et l’exploitation et en offrant aux jeunes en âge de travailler ainsi qu’à leurs parents, des opportunités de travail décent.

RESULTATS ATTENDUS
  • Le cadre légal et institutionnel est renforcé, les mécanismes de coordination et la base des évidences sont mis en place avec toutes les parties prenantes mobilisées pour des actions convergentes pour l’élimination du travail des enfants
  • L’accessibilité et la qualité des services sociaux de base sont améliorées en conformité avec les normes et standards nationaux dans la région cible
  • Les travailleurs de la région de la Nawa, adultes et jeunes en âge de travailler, ont accès à un travail décent et aux mécanismes de protection sociale
  • Des mécanismes communautaires sont mis en place dans les communautés bénéficiaires pour la prévention du travail des enfants, l’identification, le référencement et la prise en charge des enfants à risque ou victimes du travail en lien avec les différents services de l’Etat