Coopération OIT-Sao Tome et Principe

Signature d'une convention entre l’ETD/BP-Yaoundé et le Centre de Formation Professionnelle de Budo Budo

Le 22 Octobre 2023, dans la Salle de Conférence du Centre de Formation Professionnelle de Budo Budo à Sao Tomé et Principe, en présence du Ministre de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales de Sao Tomé et Principe, le Directeur a. i. de l’Equipe d’Appui Technique de l’OIT pour le Travail Décent en Afrique Centrale, M. Ali Madai Boukar et le Directeur du Centre de Formation Professionnelle de Budo Budo, M. Milton Viegas Fernandes Lima, ont procédé à la signature d’une convention pour la promotion des approches à Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO) à Sao Tomé et Principe.

Communiqué de presse | 12 octobre 2023

Par la signature de cette convention, l'ETD/BP-Yaoundé et le Centre de Formation Professionnelle de Budo-Budo ont conclu un protocole d'entente pour la coopération technique, en vue de la promotion des approches HIMO à travers la recherche appliquée et l’introduction des approches HIMO dans les curricula des cycles de formation des métiers, de Bâtiment et Travaux Publics (BTP) à Sao Tomé et Principe comme ceux du Centre de Formation Professionnelle de Budo Budo. Plus précisement, les Parties encourageront les actions dans les domaines suivants :
(1) la formation des formateurs : un accent particulier sera mis sur la formation des formateurs afin de constituer un pool d’experts HIMO au sein du Centre. Ce pool d’experts pourra être mobilisé à la demande par les deux parties ;
(2) le soutien à la recherche appliquée dans les travaux HIMO : des activités conjointes de recherche orientées vers l’action (analyse de la consistance et de la durabilité des matériaux d’entretien routier, études de faisabilité des travaux HIMO, analyse des impacts des programmes HIMO sur l’emploi/Emplois des jeunes dans des contextes de fragilité-radicalisation, profils différenciés de la migration du travail en Afrique Centrale, etc.) seront également menées ;
(3) l’introduction des approches HIMO dans les curricula des cycles de formation des métiers des BTP : il s’agira pour les deux institutions de travailler ensemble pour l’introduction des approches HIMO dans les curricula des cycles de formation des métiers de Bâtiments et Travaux Publics (BTP), ainsi que pour les travaux de Topographie, Urbanisme, Génie de l’Environnement et Energétique à Sao Tomé et Principe ;
(4) l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de formation spécifique afin de constituer un pôle d’excellence en matière de formation professionnelle sur l’approche HIMO.
(5) la mise en place d’un mécanisme de valorisation et de certification des acquis des expériences en collaboration avec les autres acteurs, à savoir le Ministère du Travail, de l’Emploi, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, les Organisations professionnelles du secteur des BTP, afin de mettre sur pied un mécanisme de validation des Acquis de l’Expérience afin de prendre en compte les différents acquis des jeunes impliqués dans les activités HIMO ;
(6) la communication et sensibilisation pour la promotion des concepts et définitions des concepts HIMO dans le cadre des travaux du secteur des BTP ;
(7) la recherche commune de financement pour différents projets et programmes pour les besoins de la mise en œuvre du Protocole ;
(8) l’organisation commune des symposiums, séminaires et colloques et conférences sur les thématiques liées à l’approche HIMO et au travail décent ;
(9) la conception et publication des outils de communication pour le développement et les outils de formation élaborés.
Chaque organisation pourra, sur la base de conditions à définir à chaque fois de commun accord et dans la limite de ses moyens, mettre son expérience et son expertise à la disposition de l’autre organisation en lui faisant bénéficier, le cas échéant, des services des membres de son personnel/consultant, à l’occasion d’activités spécifiques dans l’un des domaines énumérés ci-dessus.