Suivez-nous

  1. Twitter
    Twitter
  2. Facebook
    Facebook
  3. YouTube
    YouTube

Contactez-nous

  1. ipec@ilo.org

Réagissez

"

Journée mondiale contre le travail des enfants - 12 juin 2018

Génération « Sécurité et santé »

Cette année, la Journée mondiale contre le travail des enfants et la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail se sont associées dans une campagne commune pour améliorer la sécurité et la santé des jeunes travailleurs et mettre fin au travail des enfants.

La campagne a pour objectif d’accélérer l’action pour atteindre l’Objectif 8 des Objectifs de développement Durable (ODD), dont la cible 8.8 qui vise à promouvoir la sécurité sur le lieu de travail et à assurer la protection de tous les travailleurs d’ici 2030 et la cible 8.7 qui vise à mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes d'ici 2025. Pour atteindre ces cibles, il est nécessaire d’adopter une approche holistique visant l’élimination du travail des enfants et encourageant une culture de prévention en matière de sécurité et de santé au travail (SST) au bénéfice de la force de travail mondiale de demain.

Tous les travailleurs ont droit à un travail sûr et sain. Les jeunes travailleurs (15-24 ans) endurent jusqu'à 40 pour cent de blessures non-mortelles en plus sur leurs lieux de travail que les travailleurs adultes de plus de 25 ans. En plus des blessures, les risques professionnels auxquels ils sont confrontés mettent souvent leur vie et leur santé en danger. Les enfants ont le droit d'être protégés contre toute forme de travail des enfants, y compris les travaux dangereux, qui touchent 73 millions d'enfants dans le monde.

La campagne souligne l'importance cruciale d'améliorer la sécurité et la santé des jeunes travailleurs au-dessus de l'âge minimum légal d’admission á l’emploi, non seulement pour promouvoir l'emploi décent chez les jeunes, mais aussi pour lutter contre le travail dangereux des enfants dans le cadre d'une approche intégrée visant à éradiquer toutes formes de travail des enfants. Certains types de travaux, par exemple, l'exploitation minière, sont intrinsèquement dangereux et interdits aux enfants de moins de 18 ans quelles que soient les circonstances.

La campagne souligne fortement l'importance de retirer les enfants en-dessous de l'âge minimum légal d’admission à l’emploi de toutes formes de travail, y compris du travail dangereux, et de s’assurer qu’ils aient accès à une éducation de qualité et à une scolarité au moins jusqu'à la fin de la scolarité obligatoire, et qu’ils aient atteint l’âge minimum légal d’admission à l’emploi.