Sélection de documents
disponibles en

  1. اللغة العربية
  2. 中文
  3. Deutsch
  4. Русcкий

Questions inscrites d’office

Rapports des commissions

  1. CRP No. 3 - Rapports de la Commission de proposition - Premier rapport

    6 juin 2011

  2. CRP No. 5A - Rapports sur les pouvoirs - Rapport sommaire présenté par le Président du Conseil d’administration du Bureau international du Travail sur les pouvoirs des délégués et conseillers techniques désignés pour la 100e session de la Conférence internationale du Travail (Genève, 31 mai 2011)

    1 juin 2011

  3. CRP No. 5B - Rapports sur les pouvoirs - Premier rapport de la Commission de vérification des pouvoirs

    5 juin 2011

  4. CRP No. 5C - Rapports sur les pouvoirs - Deuxième rapport de la Commission de vérification des pouvoirs

    7 juin 2011

  5. PR No. 5D - Rapports sur les pouvoirs - Troisième rapport de la Commission de vérification des pouvoirs

    15 juin 2011

  6. CRP No. 18 / Partie 1 - Rapport de la Commission de l'application des normes: Rapport général

    16 juin 2011

  7. CRP No. 18 / Partie 2 - Rapport de la Commission de l'application des normes: Observations et informations concernant certains pays

    16 juin 2011

  8. CRP No. 18 / Partie 3 - Rapport de la Commission de l'application des normes: Observations et informations concernant certains pays

    15 juin 2011

    Séance spéciale pour l’examen des faits nouveaux concernant la question de l’exécution par le gouvernement du Myanmar de la convention (nº 29) sur le travail forcé, 1930

  9. CRP No. 19 - Rapport de la Commission sur l’administration du travail

    15 juin 2011

    100e session de la Conférence internationale du Travail, 2011, Cinquième question à l’ordre du jour: Administration du travail et inspection du travail

Ressources complémentaires

  1. Michelle Bachelet devant la Conférence de l’OIT: Eliminer les discriminations hommes femmes relève d’un “bon investissement économique”

    10 juin 2011

    Le rapport global 2011 du BIT sur l’égalité au travail a été discuté en séance plénière. La Directrice exécutive d’ONU Femmes, Michelle Bachelet, a demandé vendredi aux représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs réunis lors de la 100e Conférence internationale du Travail (CIT) un engagement plus ferme pour mettre un terme à la discrimination hommes-femmes, considérant qu’un tel aboutissement relevait d’un “bon investissement économique”.

  2. Le BIT dévoile un ouvrage appelant à une nouvelle réflexion sur les questions sociales

    10 juin 2011

    Le Bureau international du Travail (BIT) et l’Université globale pour les travailleurs ont dévoilé une nouvelle anthologie de la littérature mondiale sur le travail qui plaide en faveur d’un nouvel état d’esprit pour aborder les principaux sujets, qu’il s’agisse des réponses à la crise économique mondiale, de la mondialisation ou des droits des travailleurs. L’ouvrage – intitulé «Une autre voie est possible. Politiques économiques et stratégies syndicales au-delà de la pensée unique» – a été lancé lors de la Conférence internationale du Travail à Genève.

  3. Panel sur le rapport global "L’égalité au travail: un objectif qui reste à atteindre"

  4. Lutter contre les discriminations salariales: l’exemple jordanien

    18 mai 2011

    Selon le rapport global du BIT sur les discriminations «L’égalité au travail: un défi qui reste à atteindre», des progrès significatifs ont été accomplis ces dernières décennies en matière d’égalité entre hommes et femmes dans le monde du travail. Cependant, des disparités salariales liées au sexe persistent, les salaires des femmes équivalant en moyenne à 70 à 90 pour cent de ceux des hommes.La Jordanie s’est engagée de longue date sur la voie de l’égalité de rémunération entre les travailleurs et les travailleuses. Le pays a ratifié plusieurs conventions internationales affirmant le droit à une égalité de rémunération pour un travail de valeur égale. Pourtant, l’application des mesures garantissant cette égalité salariale pose toujours problème. BIT en ligne s’est entretenu avec Asma Khader, Secrétaire générale de la Commission nationale de la femme de Jordanie (JNCW en anglais).

  5. «Opportunités pour tous»: promouvoir l’emploi des chômeurs handicapés et des personnes vivant avec le VIH/sida

    16 mai 2011

    Selon le nouveau rapport global du Bureau International du Travail (BIT) sur les discriminations dans le monde, le défi de l’amélioration de l’employabilité des personnes handicapées et des personnes porteuses du VIH/sida est considérable. Promouvoir les droits des groupes vulnérables, tels que les travailleurs ayant le VIH/sida ou un handicap, figure parmi les domaines d’action privilégiés de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Un excellent exemple nous est fourni par l’Initiative «Opportunités pour tous» qui aide sept entreprises du Nord du Viet Nam à intégrer des personnes vivant avec le VIH/sida ou avec un handicap dans le monde du travail. Reportage de BIT en ligne depuis Hanoi, au Viet Nam.

  6. «Travailler en Russie»: une étape vers le travail décent pour les travailleurs migrants

    16 mai 2011

    Selon le Rapport global 2011 du BIT sur les discriminations, les travailleurs migrants sont victimes de discriminations au quotidien. Alors que beaucoup d’entre eux étaient déjà menacés par toutes sortes d’abus, ils ont aussi été les premières victimes de la crise économique et financière, affirme le rapport. Reportage de BIT en ligne depuis la Fédération de Russie qui est, depuis les début des années 1990, le plus grand pays d’accueil, d’origine et de transit pour les travailleurs immigrés d’Europe de l’Est et d’Asie centrale.

  7. La crise économique mondiale a ouvert un nouvel espace pour les discriminations au travail selon le BIT

    16 mai 2011

    Dans son nouveau rapport global sur l’égalité au travail le Bureau international du Travail (BIT) relève qu’en dépit des progrès continuels de la législation anti-discriminatoire la crise économique et sociale mondiale a accru les risques de discrimination à l’encontre de certaines catégories de personnes, comme la main-d’œuvre immigrée.