Emplois verts

  • Antuän/Flickr
  • Curt Carnemark / World Bank
  • Yann Gar/Flickr
  • Danilo Pinzon / World Bank
  • Tran Thi Hoa / World Bank
  • Graham Crouch / World Bank
  • Wu Zhiyi / World Bank
  • Danilo Pinzon / World Bank
Les emplois verts sont au cœur du développement durable et apportent une réponse aux enjeux mondiaux de la protection de l’environnement, du développement économique et de l’inclusion sociale. En engageant les gouvernements, les travailleurs et les employeurs à être des agents actifs du changement, l’OIT promeut l’écologisation des entreprises, des méthodes en milieu de travail et du marché du travail dans son ensemble. Ces efforts contribuent à créer des emplois décents, à améliorer l’efficacité des ressources et à construire des sociétés durables à faible teneur en carbone.

Actualités

  1. © dpu-ucl 2019

    Assemblée générale des Nations Unies

    L’accent sera mis sur l’importance des emplois décents et d’une transition juste lors du Sommet Action Climat et de l’Assemblée générale de l’ONU

    20 septembre 2019

    Le Directeur général de l'OIT va promouvoir le travail décent et une «transition juste» vers des économies plus vertes lorsqu’il rejoindra les dirigeants mondiaux pour le Sommet sur le climat et l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

  2. © Cia Pak / UN Photo 2019

    Assemblée générale des Nations Unies

    Le Secrétaire général des Nations Unies annonce une nouvelle initiative du Sommet Action Climat pour l’emploi et exhorte les pays à y participer

    18 septembre 2019

    L’initiative propose une feuille de route pour garantir que l’emploi et le bien-être des personnes sont au centre de la transition vers une économie neutre en carbone.

Projets et activités

  1. Le soutien de l'OIT à travers le monde

  • Le rôle que doit assumer l’OIT est de promouvoir le formidable potentiel de création d’emplois décents associé à la transition vers un modèle de développement durable à faibles émissions de carbone, et de minimiser et maîtriser les inévitables perturbations qui vont l’accompagner.»

    Guy Ryder, Directeur général de l'OIT