L'économie du care

  1. Il est essentiel d’identifier de nouvelles solutions en matière d’économie du care – aussi appelée « économie des services à la personne » – pour que les femmes bénéficient de l’égalité des chances dans le monde du travail. Ces services sont dispensés dans divers contextes, dans l’économie formelle et informelle; et certains sont assurés par le secteur de la santé, le plus souvent dans un cadre formel et public. L’économie des services à la personne recouvre également d'autres domaines, tels les services publics de garderie, d'éducation de la petite enfance, d'invalidité et de soins de longue durée, ainsi que les soins aux personnes âgées.

    Toutefois, il existe un certain chevauchement entre la santé, l'éducation et les services sociaux, d’une part, et d'autres formes de soins rémunérés et non rémunérés dispensés, par exemple, par les membres de la famille et de la collectivité, de l’autre. Cela résulte souvent des difficultés d'accès à des services de qualité. Certains gouvernements comptent sur le travail non rémunéré des femmes et des filles, ou sur la contribution des travailleurs domestiques sous-payés, pour assurer – voire remplacer – ce service public, car ils s’efforcent de limiter la dépense publique.

    Un nombre croissant de femmes qui entrent sur le marché du travail sont confrontées au défi que représente la prestation des services à la personne, dans la mesure où elles doivent assumer leurs responsabilités professionnelles, tout en portant les générations futures et en assurant leur éducation.

    Parallèlement, la durée de vie de la population mondiale est plus longue qu'elle ne l’a jamais été. La population vieillit dans tous les pays, même ceux qui ont un taux de fécondité relativement élevé, mais une espérance de vie inférieure à la naissance. Il faut également se préparer à offrir des soins aux personnes atteintes de maladie ou d'incapacité chronique, ou de courte durée. Les soins aux personnes âgées et aux malades sont souvent dispensés par les femmes et les filles.

    L'économie du care augmente du fait que les besoins de garde d'enfants et de soins aux personnes âgées sont en pleine croissance dans toutes les régions: elle créera donc un grand nombre d'emplois dans les années à venir. Cependant, les services à la personne revêtent plusieurs caractéristiques négatives, et ce dans le monde entier: absence de protection et d'avantages sociaux; rémunération insuffisante, voire inexistante; exposition à la violence physique et mentale et, dans certains cas, aux abus sexuels. De nouvelles solutions s’imposent à l’évidence en ce domaine, tant en ce qui concerne la nature et la prestation des politiques et des services, que leurs modalités et leurs conditions d’exercice.