Les services de santé

  1. Tale of a Journey: Migrant Health Workers’ Voice through images

Les mesures de protection de la santé sociale et l’accès égal à des soins de santé de qualité ont des effets positifs majeurs sur la santé individuelle et publique, la croissance économique et le développement. Le secteur de la santé est également un secteur d'emploi important, avec un fort potentiel de création d'emplois. La pénurie mondiale de personnels de santé qualifiés et leur répartition inégale restent toutefois des obstacles majeurs à l'accès universel aux soins de santé.

Des conditions de travail décentes pour les travailleurs de la santé sont un prérequis essentiel à des soins de santé de qualité. Les services de santé sont des milieux de travail uniques et complexes, avec des possibilités et des problèmes qui leur sont propres. Les réformes généralisées des systèmes de santé modifient continuellement l’environnement de travail des travailleurs de la santé.

La migration internationale des professionnels de la santé s'est intensifiée durant la dernière décennie, les changements démographiques dans de nombreux pays à revenu élevé y ayant entraîné une augmentation de la demande de services de santé, tout en réduisant l'offre de main-d'œuvre. Les pays d'origine ont graduellement pris conscience de l’impact potentiellement négatif de ces mouvements migratoires (p. ex. la fuite des cerveaux), tout comme les pays de destination (p. ex. les difficultés d'intégration, la discrimination, la reconnaissance de la formation et de l'expérience acquise dans d'autres pays, etc.); les gouvernements se sont donc efforcés d’élaborer des politiques pour en atténuer les conséquences.

Parmi ces mesures figurent les lignes directrices et les codes de pratique sur le recrutement éthique, ainsi que les politiques migratoires équitables garantissant les avantages mutuels de la migration et la protection des travailleurs migrants du secteur de la santé. La migration peut prendre diverses formes: permanente, temporaire ou périodique (migration circulaire). Les politiques migratoires équitables visent à renforcer les avantages pour tous: les pays de destination, qui peuvent ainsi combler les pénuries main-d'œuvre et de compétences; les travailleurs migrants qui y trouvent l’occasion d’améliorer leurs compétences, d’acquérir une expérience et des acquis professionnels; et les pays d’origine, qui bénéficient des transferts de connaissances et monétaires des travailleurs émigrés. Les politiques migratoires sont parfois formalisées par des accords bilatéraux. De retour dans leur pays d'origine, les travailleurs de la santé ont besoin d’aide à la réintégration.

De nombreux travailleurs migrants du secteur de la santé restent exposés aux agissements de courtiers, d’agences et d’employeurs peu scrupuleux, qui tentent de les attirer vers des emplois où ils seront exploités. Cependant, une partie du secteur du recrutement s'est employée à promouvoir des normes de recrutement équitables et éthiques, favorisant ainsi l’émergence de bonnes pratiques dans ce domaine.

L'OIT soutient l'amélioration des conditions de travail et des relations de travail dans le secteur de la santé par le biais de normes sectorielles sur le travail et le dialogue social, et collabore avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour promouvoir des environnements de travail favorables, habilitants et sains pour les personnels de santé.