L’éducation de la petite enfance

  1. Fighting for pay equity in Jordan's private education sector

Elément clé de l'économie du care, l’éducation de la petite enfance (EPE) comprend les programmes destinés aux enfants, de la naissance jusqu'au début de l'enseignement primaire. Généralement dispensée à un groupe d'enfants en milieu scolaire ou dans un cadre institutionnel, l'EPE exclut les arrangements privés d'apprentissage informel en milieu familial. Les programmes d'EPE comportent délibérément un volet éducatif et visent à développer les aptitudes socio-émotionnelles nécessaires à l’intégration scolaire et dans la société, ainsi que certaines compétences de base pour les apprentissages scolaires; ils préparent également les enfants au cycle primaire.

Les pays investissent dans l'EPE en réponse aux preuves croissantes démontrant l’impact positif majeur de l'enseignement précoce – à un âge où l’intelligence des enfants se développe rapidement – sur leur santé, leurs capacités d'apprentissage et leurs futures perspectives d'emploi.

La reconnaissance de l'importance de l’EPE s’accompagne d’une prise de conscience du rôle crucial des enseignants de l’EPE dans l'accès universel à une éducation de qualité. Traditionnellement, les personnels de l'EPE avaient des conditions de travail plus précaires que les enseignants d'autres niveaux, un faible niveau de formation, percevaient une rémunération inférieure, travaillaient de longues heures et, en fin de compte, jouissaient d’un statut moindre. Toutefois, leurs salaires augmentent parallèlement aux exigences accrues (années de formation et niveau de qualification) pour enseigner à la petite enfance. L'amélioration du professionnalisme, du statut et des conditions de travail des enseignants de l'EPE est désormais considérée comme un volet essentiel de tous les programmes et politiques dans ce domaine.

De nos jours, la préparation professionnelle des enseignants de l’EPE est beaucoup plus poussée, notamment par une standardisation des compétences requises, l’amélioration des formations dispensées, l’accroissement des exigences et le renforcement des procédures d’accréditation. Par ailleurs, des formations en cours d'emploi sont de plus en plus proposées aux enseignants, nouveaux ou en exercice, du secteur pré-primaire.

Les ressources consacrées aux installations et aux infrastructures (bâtiments neufs ou rénovés, matériaux de meilleure qualité), aux repas scolaires et aux programmes WASH, augmentent parallèlement à la progression des budgets affectés à l’EPE. Lorsqu’une garderie est installée au sein d’une école primaire, elle peut bénéficier des installations existantes, telles que par exemple la bibliothèque et les équipements sportifs.

Les activités de l'OIT en la matière concernent les conditions décentes de travail et d'emploi des enseignants de l’EPE, et certaines questions connexes, y compris le financement de l’EPE, les programmes d'études, les pratiques d'apprentissage, la sécurité sociale, l'éthique professionnelle et les systèmes de gouvernance.