Nouvelles sur la Convention du travail maritime, 2006

2012

  1. Cap sur des conditions de navigation décentes

    20 août 2012

    Lors de l’adoption par l’OIT de la convention du travail maritime, en février 2006, son Directeur général, Juan Somavia, avait parlé d’un événement «de portée historique pour le monde du travail». Ratifiée désormais par la Russie et les Philippines, la convention entrera en vigueur dans 12 mois. Quelles conséquences pour les 1,2 million de gens de mer dans le monde?

  2. Chypre ratifie la convention du travail maritime, 2006

    25 juillet 2012

    Chypre est le 29ème Etat membre de l'OIT et le neuvième membre de l'Union européenne à ratifier cette convention historique.

  3. Un Etat leader, la Suède, ratifie la convention du travail maritime, 2006

    12 juin 2012

    La Suède est le 28ème Etat membre de l'OIT et le huitième membre de l'Union européenne à ratifier cette convention historique.

  4. La Pologne ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    7 mai 2012

    La Pologne est le 26ème Etat membre de l'OIT et le septième Etat membre de l'UE à avoir ratifié cette convention

  5. Le Togo ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    30 mars 2012

    La ratification de la MLC, 2006, par le Togo porte à 25 le nombre d’Etats Membres de l'OIT ayant ratifié cette convention. Si la première condition d’entrée en vigueur de la convention – la couverture de 33 pour cent du tonnage brut mondial – est déjà remplie, la ratification du Togo est une étape importante pour la réalisation de la seconde condition : la ratification de la convention par 30 Etats membres.

  6. Tuvalu ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    5 mars 2012

    Tuvalu est le cinquième Etat membre de la région Asie-Pacifique – après l'Australie, Kiribati, les Îles Marshall et Singapour – à ratifier cette convention historique

  7. Saint-Kitts-et-Nevis ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    28 février 2012

    Saint-Kitts-et-Nevis devient le 24ème État membre de l’OIT à ratifier cette convention historique.

2011

  1. L'Australie ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    14 décembre 2011

    L'Australie devient ainsi le 22ème Etat membre de l’OIT à ratifier cette convention historique, qui affirme le droit des gens au travail à des conditions de travail et de vie décentes tout en assurant des règles du jeu égales pour les armateurs.

  2. Les Pays-Bas ratifient la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    13 décembre 2011

    Les Pays-Bas deviennent ainsi le sixième Etat membre de l'Union européenne, après l'Espagne, la Bulgarie, le Danemark, la Lettonie et le Luxembourg, à ratifier cette convention historique.

  3. Kiribati ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    1 novembre 2011

    Kiribati devient ainsi le deuxième pays de la région du Pacifique, après les Îles Marshall, à ratifier cette convention historique.