Nouvelles sur la Convention du travail maritime, 2006

2013

  1. © Lwin, A. 2023

    Le Japon ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006) de l'OIT

    5 août 2013

    Le Japon est le 40ème Etat membre de l'OIT et le 10ème Etat de la région Asie-Pacifique dont la ratification a été enregistrée - après Singapour, l’Australie, Fidji, Kiribati, les îles Marshall, les Palaos, les Philippines, Tuvalu et le Viet Nam.

  2. L’Afrique du Sud ratifie quatre conventions internationales du travail

    21 juin 2013

    Le gouvernement de la République d'Afrique du Sud a déposé auprès du Bureau international du Travail l'instrument de ratification de quatre conventions internationales du travail : la convention (n° 81) sur l'inspection du travail, 1947, la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006), la convention (n° 188) sur le travail dans la pêche, 2007, et la convention (n° 189) sur les travailleuses et travailleurs domestiques, 2011.

  3. La Barbade ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    20 juin 2013

    La Barbade est le 38ème Etat membre de l'OIT et le cinquième Etat de la région des Caraïbes – après Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, Saint-Kitts-et-Nevis et Saint-Vincent-et-les-Grenadines – à avoir ratifié cette convention historique.

  4. Le Nigéria ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    19 juin 2013

    Le 18 juin 2013, le gouvernement du Nigéria a déposé auprès du Bureau international du Travail l'instrument de ratification de la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006). Le Nigéria est le 37ème Etat membre de l'OIT et le cinquième Etat de la région Afrique - après le Bénin, le Libéria, le Maroc et le Togo - à avoir ratifié cette convention.

  5. © Charly Triballeau / AFP 2023

    La France ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    28 février 2013

    La France est le 35ème Etat membre de l'OIT et le 13ème Etat membre de l'UE à avoir ratifié cette convention historique.

  6. La Grèce ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    8 février 2013

    La Grèce est ainsi devenue le 32ème Etat membre de l'OIT et le dixième Etat membre de l'UE à avoir ratifié cette convention historique, qui prévoit des conditions de travail et de vie décentes pour les gens de mer, tout en créant des conditions de concurrence loyale pour les armateurs.

  7. Malte ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    22 janvier 2013

    Malte devient le 34ème Etat membre de l'OIT et le 12ème Membre de l'UE à ratifier cette convention historique.

  8. La Finlande ratifie la convention du travail maritime, 2006 (MLC, 2006)

    10 janvier 2013

    La Finlande est le 33ème Etat membre de l'OIT et le onzième Etat membre de l'UE à avoir ratifié cette convention historique

2012

  1. Le travail décent embarque à bord

    21 août 2012

    Lors de l'adoption par l'OIT de la Convention du travail maritime (CTM 2006) en février 2006, le directeur général Juan Somavia a parlé d'un « événement historique » pour les gens de mer dans le monde. La Convention du travail maritime entrera en vigueur douze mois après avoir été ratifiée par 30 états membres de l'OIT, représentant au total au moins 33 pour cent de la jauge brute de la flotte marchande mondiale. La convention favorise un système de contrôle strict pour garantir le respect des normes du travail aussi efficacement que les conventions de l'Organisation maritime internationale (OMI) relatives à la sécurité et la sûreté des navires, et la protection de l'environnement (SOLAS/MARPOL) à la fois par l'état du pavillon et l'état du port. (En anglais avec sous-titres en français)

  2. Des ratifications décisives pour la Convention internationale du travail maritime

    20 août 2012

    Trente pays ont maintenant ratifié la Convention du travail maritime de l’OIT. Cette charte, qui établit les droits du travail de plus d’un million de marins dans le monde, pourra donc entrer en vigueur dans un an.