Reportages

Avril 2006

  1. Le déficit du travail décent Un nouveau rapport du BIT présente les tendances mondiales de l'emploi

    1 avril 2006

    Le Rapport de 2006 sur les tendances de l'emploi dans le monde n'est pas réjouissant: non seulement le chômage et la pauvreté augmentent mais encore les emplois décents font cruellement défaut, surtout pour les jeunes. Malgré la robuste croissance économique de 2005, l'économie mondiale n'a pas créé suffisamment d'emplois. Pour favoriser la création d'emplois de qualité, l'OIT préconise une stratégie mondiale associant la communication, l'éducation, des politiques judicieuses et des mesures encourageant l'esprit d'entreprise.

  2. Handicapés en Ethiopie: Rendre les services accessibles aux pauvres

    1 avril 2006

    La majorité des trois millions d'habitants de l'Ethiopie vivent dans des taudis et des zones d'habitations improvisées. En juin 2005, le Président du pays a inauguré les premières de trente nouvelles installations de douches et toilettes publics administrées par une coopérative de personnes handicapées d'Addis-Abeba, avec le soutien de l'OIT. Ce projet original de la Fédération éthiopienne des personnes handicapées, qui consiste à rénover les installations sanitaires existantes en permettant aux personnes handicapées de réaliser leur potentiel économique a été lauréat du concours du Marché du développement de la Banque mondiale en 2003.

  3. Un fléau multiforme et sournois: Dompter la violence au travail

    1 avril 2006

    Pourquoi la violence au travail et qui peut y mettre fin? Harcèlement sexuel, brimades, menaces, abus de pouvoir ou même assassinat, cette violence est multiforme, omniprésente, rôdeuse, prête à surgir que ce soit dans le secteur formel ou le secteur informel. Mais elle n'est pas facile à déceler, d'autant plus que généralement ses auteurs ne s'exposent pas au grand jour. Aujourd'hui, le phénomène est mieux connu, grâce notamment à des organisations comme l'OIT, qui le combattent résolument en élaborant des règles et des codes de conduite, et en le faisant sortir de l'ombre. A l'occasion de la parution de la troisième édition de l'étude intitulée La violence au travail ( Note 1), Alice Priest examine les différents aspects du problème.

  4. Participation: Pourquoi l'actionnariat salarié rapporte plus que des bénéfices

    1 avril 2006

    L'actionnariat salarié est un moyen d'augmenter la productivité, les bénéfices et la motivation, que les entreprises ont tendance à négliger. Pourtant une étude récente montre que la réussite extraordinaire d'entreprises telles que la John Lewis Partnership du Royaume-Uni est due à des méthodes de gestion originales qui encouragent la participation des salariés et leur donnent un sentiment d'appartenance à l'entreprise. Andrew Bibby explique pourquoi les sociétés de ce type, composées d'entreprises qui adoptent partiellement ou complètement la formule de l'actionnariat salarié, sont non seulement autonomes et rentables mais aussi largement imitables.

  5. Réaction en temps réel Au Pakistan, l'OIT participe à la reconstruction en créant du travail décent

    1 avril 2006

    L'OIT continue à jouer un rôle important dans la reconstruction des régions pakistanaises qui ont été touchées par le tremblement de terre. Que ce soit à travers la mise en place de centres d'information sur l'emploi, la réalisation de projets "argent contre travail" ou la création de travail décent pour aider la population à surmonter son traumatisme, sa démarche pluridimensionnelle s'appuie sur l'infrastructure de coopération technique existante, ce qui lui permet de répartir les ressources rapidement et de façon rationnelle.

  6. En avant toute! L'OIT adopte une "superconvention" pour le secteur maritime

    1 avril 2006

    Plus de 1,2 million de marins de toutes nationalités travaillent dans le plus mondialisé des secteurs d'activité. Avec les armateurs qui les emploient, ils assurent non seulement le transport de passagers mais aussi celui de la majeure partie du commerce mondial. C'est en raison de l'importance de ce secteur et pour redonner vie aux normes de l'OIT en les actualisant - certaines étaient presque aussi vieilles que l'Organisation - qu'a été tenue la récente session de la Conférence internationale du Travail consacrée aux affaires maritimes. Les participants ont adopté ce que l'on a appelé une "superconvention", véritable charte mondiale aussi bien pour les marins que pour les armateurs. Explication de texte sous forme de questions-réponses.

Décembre 2005

  1. Entre la Pologne et l’OIT, un lien historique indélébile

    1 décembre 2005

  2. Briser les chaînes de la pauvreté grâce à la microfinance

    1 décembre 2005

    Dans le cadre de ses programmes de terrain, l'OIT a constaté que la microfinance était un précieux instrument de lutte contre la pauvreté et qu'elle contribuait aussi à l'élimination du travail des enfants et de la servitude pour dettes. La stratégie consiste à mettre à la disposition des groupes à faible revenu des services financiers tels que l'épargne et le crédit, l'assurance et la gestion des rapatriements de fonds, afin de leur donner les moyens de créer leur propre entreprise tout en bénéficiant de conseils et de la sécurité financière.

  3. Comment l'OIT contribue à la réalisation des OMD: histoires d'Afrique de l'Est

    1 décembre 2005

    Les projets mis en œuvre par l'OIT en Afrique de l'Est montrent bien comment le travail décent permet de lutter contre la pauvreté et de contribuer à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement définis par les Nations Unies. Comme l'illustrent les deux projets décrits ci-après, la promotion de l'égalité entre les sexes au travail (OMD 3) et l'emploi des jeunes (OMD 8) sont deux facteurs déterminants de l'allègement durable de la pauvreté.

  4. L'emploi et la Génération du Millénaire: s'affranchir de la pauvreté par le travail

    1 décembre 2005

    Au cours du récent Sommet mondial organisé dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations Unies, plus de 150 chefs d'Etat ont approuvé un document final historique dans lequel figure la déclaration suivante: "Nous sommes résolument en faveur d'une mondialisation équitable et décidons de faire du plein emploi et de la possibilité pour chacun de trouver un travail décent et productif... un objectif prioritaire." Cette déclaration représente un soutien important, au plus haut niveau politique, en faveur de l' Agenda pour le travail décent de l'OIT en tant qu'élément moteur de la réduction de la pauvreté, consacrée comme l'un des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Elle devrait également inspirer et orienter les politiques de développement aux niveaux national et international. Dans l'article ci-dessous, le Directeur général du BIT, Juan Somavia, présente un nouveau programme destiné à faire reculer la pauvreté et à créer des emplois. Dans la série d'articles qui suit, Travail passe en revue certaines des principales actions du BIT dans ce domaine.