Coalition mondiale pour la justice sociale

La Coalition mondiale pour la justice sociale accueille ses 100 premiers partenaires

Des gouvernements, des organisations d'employeurs et de travailleurs, des organisations internationales, des institutions académiques et des OING ont rejoint la Coalition pour renforcer la coopération multilatérale et accélérer les progrès vers la réalisation des Objectifs de développement durable et de l'Agenda pour le travail décent.

Actualité | 23 janvier 2024
© OIT
GENÈVE (OIT Infos) – La Coalition mondiale pour la justice sociale, une initiative de coopération novatrice visant à lutter contre les déficits de justice sociale, compte désormais 100 partenaires.

La coalition vise à améliorer la collaboration mondiale pour combler les lacunes en matière de justice sociale et faire progresser le Programme de développement durable à l'horizon 2030, les Objectifs de développement durable et l'Agenda pour le travail décent. Grâce au partage des connaissances et des idées, l'initiative de l'OIT cherche à réduire les inégalités mondiales, à atténuer la pauvreté et à répondre aux besoins essentiels, par la promotion des normes internationales du travail et du dialogue social.

«Nous avons une occasion unique d'infléchir le cours de l'histoire en faveur de la justice sociale, pour un monde où chacun peut réaliser son potentiel et profiter des avantages du progrès économique, environnemental et social. La justice sociale est au cœur de notre mandat à l'OIT, et je suis vraiment heureux de constater qu'en l'espace de deux mois seulement, nous avons été en mesure de rassembler tant de partenaires dans tous les secteurs pour faire progresser la justice sociale», a déclaré le Directeur général de l'OIT, Gilbert F. Houngbo.

À ce jour, 19 gouvernements, 14 organisations d'employeurs et 30 organisations de travailleurs, 11 organisations internationales et institutions financières, ainsi que 10 entités régionales, 12 organisations internationales non gouvernementales (OING), 3 entreprises et 1 institution académique ont rejoint la Coalition, établie par le Conseil d'administration de l'OIT en novembre 2023. [Consulter la liste complète et actualisée des partenaires]

La Coalition a également obtenu le soutien de nombreux chefs d'État, responsables gouvernementaux et dirigeants mondiaux, y compris le Secrétaire général des Nations Unies, en particulier lors du Sommet mondial du travail de 2023: la justice sociale pour tous.

Le 20 février 2024, Journée mondiale de la justice sociale, l'OIT organisera des événements mondiaux en ligne pour sensibiliser et plaider en faveur d'un meilleur équilibre entre les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement durable. D'éminentes personnalités du monde du travail, de la politique, des organisations internationales et régionales, ainsi que du monde universitaire s'uniront pour discuter de la réalisation de la justice sociale mondiale. L'ordre du jour prévoit de s'attaquer aux défis urgents et de formuler des stratégies réalisables pour améliorer les progrès de l'Agenda 2030, des Objectifs de développement durable et de l'Agenda pour le travail décent.

En savoir plus sur la Coalition mondiale pour la justice sociale

La Coalition est une plateforme volontaire ouverte aux gouvernements, aux employeurs, aux organisations de travailleurs, aux entités internationales, aux institutions financières, aux entreprises, aux OING et aux universités qui s'engagent à faire progresser la justice sociale et les objectifs communs. Elle exploite les forces et les priorités des partenaires, encourageant les engagements politiques et les actions pratiques alignées sur les priorités nationales.

En rejoignant la coalition, les partenaires bénéficient d'une visibilité accrue sur les aspects de justice sociale de leurs mandats. Les efforts de collaboration permettent d'avoir un plus grand impact et une plus grande portée, permettant d'obtenir des résultats autrement inaccessibles individuellement, tels qu'un meilleur accès aux soins de santé, à une éducation de qualité, à un travail décent, conduisant à de meilleures opportunités d'emploi, de nutrition et d'éducation pour les travailleurs et leurs familles.