Fonds pour l’innovation en micro-assurance

Le fonds pour l’innovation en micro-assurance lance un nouvel appel à propositions afin d’encourager l’innovation et promouvoir les services de l’assurance auprès des pauvres

Le Fonds pour l’innovation en micro-assurance du BIT lance un appel à propositions de subventions visant à favoriser l’émergence de nouveaux modèles et encourager les partenariats permettant de développer des solutions de gestion des risques à la fois efficaces et accessibles financièrement pour les travailleurs pauvres des pays en développement.

Actualité | 17 février 2009

GENÈVE – Le Fonds pour l’innovation en micro-assurance du BIT lance un appel à propositions de subventions visant à favoriser l’émergence de nouveaux modèles et encourager les partenariats permettant de développer des solutions de gestion des risques à la fois efficaces et accessibles financièrement pour les travailleurs pauvres des pays en développement.

Le nouvel appel à propositions octroiera entre quatre à huit subventions de moins de 100 000 dollars des Etats-Unis aux fournisseurs d’assurance qui souhaitent se lancer dans des activités de micro-assurance n’exigeant pas d’investissements importants. Le Fonds octroiera aussi entre trois à cinq subventions à des projets visant à stimuler l’éducation et la protection des consommateurs pauvres.

La date limite de soumission des demandes par le bais du formulaire électronique est le 10 mars 2009 à 17h00 (heure d’Europe centrale). Les directives pour les demandes de subvention et la description complète des projets soutenus par le Fonds pour l’innovation en micro-assurance se trouvent sur le site Web du Fonds www.ilo.org/microinsurance.

Créé en 2008, le Fonds pour l’innovation en micro-assurance du BIT a déjà concédé 19 subventions à l’innovation pour un montant allant de 20 000 à 600 000 dollars des Etats-Unis à des assureurs commerciaux, des coopératives, des organisations non gouvernementales (ONG) et à d’autres fournisseurs d’assurance lors de deux séries précédentes.

Les bénéficiaires développent une grande variété d’expériences. Certains assureurs commerciaux se focalisent sur le renforcement de partenariats avec des acteurs de la société civile et des entreprises de services publics, d’autres lancent des produits correspondant à une forte demande (assurance santé, funéraire et sur les biens) dans des zones à faible infrastructure et dans lesquelles l’analphabétisme est largement répandu. Beaucoup investissent aussi dans les nouvelles technologies afin d’accroître l’accès à la micro-assurance, diminuer les coûts administratifs, améliorer la collecte d’information, faciliter les transferts d’argent et réduire la fraude.

Le Fonds pour l’innovation en micro-assurance, une initiative du programme finance et solidarité fait partie des efforts du BIT pour avancer vers une globalisation juste avec une large gamme de partenaires et pour développer des services financiers, incluant la micro-assurance, pour aider les travailleurs à gérer les difficultés économiques générées par des situations de crise telles que la sécheresse, l’hospitalisation ou un décès dans la famille et de leur permettre ainsi à rompre le cycle de la pauvreté.

Pour plus d’information, merci de contacter microinsurancemedia@ilo.org