Les économies réalisées

Les économies et les gains d’efficacité font partie intégrante des programmes et budgets de l’OIT depuis plus d’une décennie. Ces mesures ont permis un transfert important des ressources – sans une augmentation budgétaire – des fonctions administratives et d’appui vers les activités et services techniques, lesquels bénéficient directement aux mandants. Le programme et budget 2016-17 reflète un effort extraordinaire à cet égard, avec $25 millions de dollars des Etats-Unis réaffectés au renforcement des capacités techniques.

En parallèle, le budget ordinaire a absorbé un niveau croissant de coûts supplémentaires, variant entre 10 millions de dollars E.-U. et 15 millions de dollars E.-U. par an. Des mesures ont été prises en particulier pour renforcer la formation du personnel, les fonctions d’audit et d’évaluation, améliorer la présentation des rapports financiers, appliquer les meilleures pratiques en matière de responsabilisation et d’éthique, respecter les normes de sécurité, et réserver des ressources pour les travaux de rénovation des bâtiments de l’OIT.

Aperçu des économies réalisées au cours des exercices biennaux

2016-17

  • Conversion de postes de direction en postes techniques: 6 millions de dollars E.-U.
  • Réduction du nombre de postes administratifs: 3.1 millions de dollars E.-U.
  • Changement de profil/réaffectations/ ou rationalisation de postes des services généraux: 3.7 millions de dollars E.-U.
  • Conversion de postes des services généraux vers des postes techniques: 3.7 millions de dollars E.-U.
  • Réaffectation de ressources non afférentes au personnel: 7.8 millions de dollars E.-U.
  • Les économies réalisées avec la nouvelle politique de voyage pour les membres du Conseil d’administration: 0.5 million de dollars E.-U.

Les économies totales: 24.8 millions de dollars E.-U. (en dollars E.-U. constants de 2014-15)


Source: Programme et budget pour la période biennale 2016-17, p. 4.

2014-15

  • Réduction de la durée de la session de mars du Conseil d’administration consacrée à l’examen du programme et budget: 0.5 million de dollars E.-U.
  • Rationalisation des publications et de leur dissémination, y compris dans le cadre du projet du Centenaire de l’OIT: 0.5 million de dollars E.-U.
  • Consolidation des structures et redéfinition de postes résultant de la réforme du siège: 1.2 millions de dollars E.-U.
  • Réduction/rationalisation des postes administratifs et d’encadrement: 1.2 millions de dollars E.-U.

Les économies totales: 3.4 millions de dollars E.-U. (en dollars E.-U. constants de 2012-13)


Source: Programme et budget pour la période biennale 2014-15, p. XVI.

2012-13

  • Réduction du budget de la Conférence internationale du Travail: 0.78 million de dollars E.-U.
  • Réduction du budget du Conseil d’administration: 0.29 million de dollars E.-U.
  • Réduction du budget des services pour les réunions (à travers un modèle efficace et accessible de dématérialisation des documents et une méthode de travail plus efficace): 1.8 millions de dollars E.-U.
  • Réduction du budget des services d’appui (dépenses non afférentes au personnel, efficacité administrative et amélioration des méthodes du travail): 1.9 million de dollars E.-U.
  • Réduction des dépenses applicable à l’ensemble du Bureau consécutive à la mise en œuvre des nouvelles mesures concernant les voyages: 0.8 million de dollars E.-U.

Les économies totales: 5.6 millions de dollars E.-U. (en dollars E.-U. constants de 2010-11)


Source: Programme et budget pour la période biennale 2012-13, p. 13.

2010-11

  • Réduction du budget des services de management et d’appui: 2.8 millions de dollars E.-U.
  • Réduction du personnel administratif dans les programmes techniques: 1.2 millions de dollars E.-U.
  • Réduction des frais de voyage du personnel: 1.1 millions de dollars E.-U.
  • Réduction du nombre et de la longueur des documents et autres économies liées au Conseil d’administration et à la Conférence internationale du Travail: 2.8 millions de dollars E.-U.

Les économies totales: 7.9 millions de dollars E.-U.


Source: Programme et budget pour la période biennale 2010-11, p. 7.

2008-09

  • Réduction du budget des services de management: 2.2 millions de dollars E.-U.
  • Réduction du budget des services d’appui: 1.3 millions de dollars E.-U.
  • Réduction du budget des services pour les réunions: 0.8 million de dollars E.-U.
  • Réduction du budget du personnel d’appui dans les programmes techniques: environ 1 million de dollars E.-U.

Les économies totales: 5.3 millions de dollars E.-U.


Source: Programme et budget pour la période biennale 2008-09, p. 5.

2006-07

  • Elimination de petites unités et sous-unités des programmes techniques. Cela a réduit le nombre des postes d’encadrement et a permis de mieux utiliser le personnel de la catégorie des services organiques et le personnel d’appui.
  • Réduction des effectifs de la catégorie des services organiques par non-remplacement des postes libérés par les départs à la retraite.
  • Les départs à la retraite ont offert aux régions et aux programmes techniques l’opportunité de redéfinir la structure des qualifications.
  • Restructuration des équipes techniques dans les régions de manière à pourvoir des postes techniques couvrant plusieurs domaines techniques.
  • Elimination de deux postes de la catégorie des services organiques, l’un dans le Département de l’intégration des politiques et l’autre dans le Département des activités sectorielles.
  • Dans les domaines des dépenses non afférentes au personnel, les économies et les gains d’efficacité sont réalisées à travers : des réductions des frais de voyage (24%) et des achats d’équipement ainsi que des dépenses liées à leur entretien; l’élimination de la subvention à l’Ecole Internationale de Genève; et les économies relatives à la diffusion du Compte rendu provisoire en format DVD.
  • Autres domaines poursuivis dans la période biennale et les périodes biennales suivantes incluent: une stratégie efficace pour le développement des connaissances fondé sur des informations exactes et reflété par des publications de qualité; la réforme des structures administratives; la réforme des bureaux extérieurs; un rééquilibrage continu de la structure des grades; des procédures de réorganisation afin de tirer parti de la capacité du Système intégré d’information sur les ressources (IRIS).
Source: Programme et budget pour la période biennale 2006-07, pp. 17-18.