Renforcer le leadership pour intégrer et intensifier la réponse au VIH/sida dans le monde du travail

Donateurs/mécanismes de financement

Fonds d’accélération programmatique (FAP)

Les Fonds d’accélération programmatique (FAP) de l’ONUSIDA ont été conçus pour permettre aux institutions des Nations Unies d’apporter une contribution stratégique à une réponse efficace et efficiente déployée à l’échelle nationale. Ils doivent être programmés conjointement par les groupes thématiques des Nations Unies sur le VIH/sida. Ils sont conçus pour dynamiser et optimiser les nouvelles ressources et les nouveaux partenariats, impliquer plusieurs agences des Nations Unies, susciter des approches innovantes et, en règle générale, renforcer la planification et l’élaboration de programmes nationaux ainsi que les activités de suivi et d’évaluation. Comparés aux ressources mises à disposition par d’autres mécanismes de financement, les montants de ces fonds sont relativement modestes. Ils peuvent toutefois maximiser les avantages comparatifs du système des Nations Unies et faire en sorte que sa contribution soit décisive pour l’efficacité de la réponse.

Bangladesh

Objectifs: Le projet vise principalement à renforcer les capacités des dirigeants de l’industrie et du marché du travail à prendre des mesures positives contre le VIH/sida dans le monde du travail, en généralisant et en intensifiant la réponse mais aussi en contribuant à l’élaboration d’un cadre national pour la réponse au VIH/sida dans le monde du travail.

Contexte: Le gouvernement du Bangladesh ainsi que les représentants des employeurs et des travailleurs s’accordent à reconnaître que face à la faible prévalence du VIH dans le pays, il est important de déployer des programmes de prévention et de réduire la stigmatisation et la discrimination liées au VIH/sida sur le lieu de travail. Une politique nationale de lutte contre le sida a été élaborée en 1997 et le Programme national de lutte contre le sida s’attache aujourd’hui à mettre sur pied une politique qui orientera une réponse stratégique dans le monde du travail, conformément à l‘objectif V du Plan stratégique national sur le VIH/sida pour la période 2005-2010.

Résumé: S’appuyant sur de précédentes activités, notamment la traduction en bengali du recueil de directives pratiques du BIT et la formation des mandants tripartites, ce projet entend créer un cadre politique propice à une réponse stratégique au VIH/sida dans le monde du travail, et renforcer les capacités des mandants tripartites pour répondre à l’épidémie de manière concertée.