Evaluation des risques liés au VIH et à la tuberculose chez les vendeurs de rue, afin de renforcer leurs capacités en matière de prévention

    Mécanisme de financement: Fonds d'accélération programmatique (FAP), ONUSIDA

    Budget du projet:
    47 775 dollars des Etats-Unis

Objectifs

  • Identifier les comportements qui exposent les vendeurs de rue au VIH et à la tuberculose et former les pairs-éducateurs pour qu’ils informent et sensibilisent ces vendeurs sur le VIH et sur la traite d’êtres humains.
  • Formuler une politique étayée par des données probantes.
  • Motiver les vendeurs de rue pour qu’ils recourent aux services de conseil et de dépistage volontaires du VIH et de la tuberculose.
  • Intégrer le VIH et la tuberculose à l’agenda du Syndicat des vendeurs de rue du Népal (NEST).

Activités principales


    La vente dans la rue assure la subsistance d’un grand nombre de travailleurs du secteur informel au Népal. Selon les estimations, elle occuperait plus de 100 000 personnes (dont près de la moitié sont des femmes). Bien que cette activité assure une part importante du revenu des ménages, les conditions de travail sont très peu réglementées et les conditions de santé et de sécurité plutôt mauvaises. Les vendeurs de rue sont vulnérables au VIH et à la tuberculose du fait de leur forte mobilité et de l’éloignement de leur famille. Leur mode de vie ne favorise pas le sens de la communauté ni les relations sexuelles monogames. Partageant l’espace physique des professionnels du sexe, ils ont des rapports sexuels non protégés.

    Ce projet vise à combler le manque d’information et d’interventions en collectant des informations sur le risque d’infection par le VIH de cette population, qui serviront à élaborer des initiatives et des politiques.

Les activités principales incluent:

  • des consultations avec les parties prenantes;
  • la conduite d’une enquête sur les vulnérabilités des vendeurs de rue au VIH et à la tuberculose;
  • la diffusion des conclusions de l’enquête et l’élaboration d’activités de prévention du VIH et de la tuberculose s’appuyant sur ces conclusions et ciblant les vendeurs de rue.