Réduire la discrimination au travail liée au VIH en Chine

    Mécanisme de financement: Fonds d'accélération programmatique (FAP), ONUSIDA

    Budget du projet:
    75 000 dollars des Etats-Unis

Objectifs

  • Créer un modèle pour de meilleures politiques de non-discrimination sur le lieu de travail à l’égard des personnes vivant avec le VIH (PVVIH)
  • Améliorer la collecte d’informations et favoriser un dialogue productif entre la société civile et le gouvernement en vue de trouver une solution aux cas de discrimination et réduire leur nombre

Activités principales


    La Chine dispose d’un solide cadre politique pour éliminer la discrimination liée au VIH sur le lieu de travail, notamment la loi de la République populaire de Chine sur la prévention et le traitement des maladies infectieuses (2004), la réglementation nationale relative au sida et la loi pour la promotion de l’emploi de 2007. Plusieurs provinces se sont dotées de principes directeurs pour le secteur du travail afin de renforcer localement ces politiques nationales.

    La discrimination à l’égard des personnes vivant avec le VIH reste toutefois courante en Chine. Une étude menée par l’ONUSIDA en 2009 auprès des personnes vivant avec le VIH a montré que près de 15 pour cent des répondants s’étaient vu refuser un emploi à cause de leur statut VIH. Près de 55 pour cent de ceux qui travaillaient faisaient état de réactions discriminatoires de leurs responsables liées à leur statut VIH. Les travailleurs vivant avec le VIH signalaient aussi que la confidentialité entre les centres de conseil et de dépistage volontaires et les lieux de travail n’était pas toujours respectée. Leurs réponses mettaient en évidence une prise en charge confidentielle insuffisante des dépenses liées au VIH dans le cadre du régime d’assurance santé de l’Etat et une absence totale de prise en charge par les régimes d’assurance privés. Le non-signalement de ces violations, qui ne font l’objet d’aucune couverture médiatique, et la non-prise en compte de la protection des droits à l’emploi des PVVIH par les politiques ou services de soutien existants concourent aussi à la persistance de la discrimination sur le lieu de travail. Ce projet soutiendra l’élaboration d’un plan d’action de l’Etat chinois sur le VIH/sida pour éliminer la stigmatisation et la discrimination liées au VIH.

Les activités principales incluent:

  • la création d’un mécanisme de surveillance de la discrimination dans l’emploi liée au VIH;
  • la collaboration avec des groupes de PVVIH de la société civile pour organiser des formations conjointes sur la protection qu’assurent les politiques liées au VIH, destinées aux représentants du secteur du travail et des syndicats provinciaux et locaux;
  • l’élaboration d’une stratégie de communication en collaboration avec la société civile et les groupes de PVVIH.