Emancipation économique et réduction de la vulnérabilité au VIH le long des corridors de transport en Afrique australe

Donateur: Agence suédoise pour le développement international (ASDI)

Budget du projet: 3 962 551 dollars des Etats-Unis

Objectifs

Le programme poursuit les objectifs suivants:

  • Permettre aux décideurs et aux promoteurs du projet de prendre des décisions fondées sur des éléments probants pour intégrer systématiquement le modèle d’émancipation économique dans les programmes régionaux et nationaux relatifs au VIH/sida;
  • Améliorer la disponibilité des services sociaux et économiques pour prévenir et réduire l’impact du VIH/sida le long des corridors de transport retenus;
  • Elargir l’accès à des services efficaces de prévention et de réduction de l’impact du VIH/sida fournis par des prestataires ciblés (organisations membres comme les coopératives, les associations informelles, les micro-, petites et moyennes entreprises) le long des corridors de transport retenus.

Activités principales


Le programme s’appuie sur les précédentes actions liées au VIH/sida de l’Organisation internationale du Travail (OIT) dans la sous-région, notamment sur le Programme de prévention et de réduction de l’impact du VIH/sida dans le monde du travail en Afrique subsaharienne (RAF/05/M08/SID (2006-2009)) financé par l’Agence suédoise pour le développement international (ASDI) et mis en œuvre dans quatorze pays d’Afrique. Toutefois, le nouveau programme sera axé davantage sur une approche régionale, et soutiendra donc de façon plus marquée la Communauté de développement de l’Afrique australe dans la réponse au VIH/sida. Il renforcera les compétences des entreprises, des organisations d’employeurs et de travailleurs, des associations de l’économie informelle, des coopératives et de leurs organes centraux en vue de réduire l’impact de l’épidémie de VIH sur les lieux de travail et de soutenir les travailleurs du secteur informel – et les femmes en particulier – pour accroître leur pouvoir économique en consolidant leurs compétences professionnelles et en créant des associations d’entreprises, des coopératives, etc.

Voici quelques exemples d’actions à mener:

  • Campagnes de sensibilisation à la prévention du VIH ciblant les travailleurs du secteur informel et leurs organisations (associations professionnelles, coopératives, groupes de femmes);
  • Autonomisation des PVVIH et des jeunes femmes victimes de l'exploitation sexuelle commerciale grâce à des projets agricoles;
  • Accès au microcrédit pour les jeunes hommes et femmes vulnérables et leurs organisations;
  • Mise en place de mesures de protection sociale pour les femmes et les hommes vulnérables dans les zones très touchées par le VIH/sida (fonds de solidarité, facilités de crédit); et
  • Autonomisation des jeunes femmes entrepreneures de l’économie informelle par la création d’entreprises collectives (coopératives, associations).