Renforcer l’alignement, la coordination et la capacité institutionnelle du secteur public concernant les réponses au VIH/sida sur les lieux de travail

    Mécanisme de financement: Fonds d'accélération programmatique (FAP), ONUSIDA

    Budget du projet:
    69 122 dollars des Etats-Unis

Objectifs

  • Examiner les principes directeurs régissant les ressources humaines du secteur public pour s’assurer de leur alignement stratégique et de leur harmonisation avec les principes et actions du Cadre politique national sur le VIH/sida et le monde du travail
  • Etablir une coordination et un cadre d’exécution durables pour la mise en œuvre du Plan d'action national sur le VIH/sida et le monde du travail, au travers d'un dialogue interministériel
  • Soutenir les actions des institutions pertinentes du secteur public, dans le cadre du renforcement des capacités institutionnelles, afin de concrétiser les obligations du gouvernement telles qu'énoncées dans le plan d'action national pour mettre en œuvre la politique sur le VIH/sida et le monde du travail

Activités principales


    1. Lancement officiel du Plan d'action national (PAN) pour la mise en œuvre de la politique nationale sur le VIH/sida et le monde du travail

    Le plan d'action national (2010-2014) pour la mise en œuvre de la politique nationale sur le VIH/sida et le monde du travail sera lancé conjointement par le ministère du Genre, du Travail et du Développement social, le ministère du Service public et la Commission ougandaise de lutte contre le sida, et présenté aux autres ministères, départements et agences du gouvernement ainsi qu'aux principales parties prenantes en vue de son adoption.

    2. Rencontre interministérielle en vue de rechercher un consensus sur la marche à suivre pour mettre en œuvre le PAN
    Une réunion interministérielle sera organisée pour définir un modus operandi qui facilitera la mise en œuvre du PAN. Elle rassemblera les secrétaires permanents et les directeurs de la planification et des ressources humaines (RH) des ministères concernés et recherchera un consensus pour faire avancer le PAN. Le processus inclura la définition et l'harmonisation des mandats des parties prenantes dans le cadre de l'exécution du plan d'action national pour apporter une réponse au VIH/sida sur le lieu de travail.

    3. Examen, par des consultants, des principes directeurs régissant les ressources humaines du secteur public, dans le cadre de l'exécution du PAN
    Les consultants procéderont à un examen critique des politiques existantes en matière de ressources humaines pour le secteur public et des principes directeurs en matière de VIH/sida (directives pour les ARV, code de bonne conduite, politique du secteur public sur le VIH/sida et les lieux de travail, manuel sur le VIH/sida pour le service public), en vue d'identifier des domaines complémentaires (principes et actions) qui renforcent et soutiennent le cadre politique national et le plan d'action sur le VIH/sida et le monde du travail. Ils prendront connaissance des dispositions des principes directeurs régissant les ressources humaines du secteur public et s'assureront qu'elles sont compatibles avec une exécution efficace des réponses sur le VIH/sida sur les lieux de travail de ce secteur.

    4. Définition de plans de travail pour faire avancer le PAN
    Les ministères, départements et agences pertinents du gouvernement prépareront des plans de travail, et notamment des budgets, pour améliorer la coordination et le renforcement des capacités selon les préconisations des ministères participants.

    5. Soutien du ministère du Service public et du ministère du Genre, du Travail et du Développement social pour la diffusion et l'application effective des résolutions
    Les principaux ministères pilotant la mise en œuvre du plan d'action national sur le VIH/sida et le monde du travail élaboreront des réglementations sur les actions (RH et VIH/sida) et les diffuseront en vue de leur adoption par les divers ministères, départements et agences du gouvernement.