Prévention du VIH auprès des travailleurs maritimes au Sri Lanka

    Mécanisme de financement: Fonds d'accélération programmatique (FAP), ONUSIDA

    Budget du projet:
    74 937 dollars des Etats-Unis

Objectifs

  • Prévenir le VIH et réduire la stigmatisation et la discrimination liées au VIH chez les travailleurs maritimes au Sri Lanka.
  • L'industrie maritime mondiale est très exposée aux risques liés au VIH. Le secteur maritime se caractérise par une main-d'œuvre mobile composée essentiellement de travailleurs jeunes et sexuellement actifs qui fréquentent des ports où les services sexuels tarifés sont aisément accessibles. Une étude sur la transmission du VIH entre conjoints au Sri Lanka a identifié les gens de mer comme une des principales sources de cette transmission et comme une population relais clé.
  • L'Organisation internationale du Travail (OIT) et le Syndicat national des marins du Sri Lanka (NUSS) ont mené ensemble une rapide évaluation des connaissances, attitudes et comportements liés au VIH des gens de mer et des dockers du port de Colombo et des étudiants des écoles maritimes de Colombo, Galle et Panadura. Quelque 72 pour cent des répondants étaient âgés de 18 à 24 ans. L'étude a révélé que si la connaissance de la transmission du VIH était généralement bonne au sein de ce groupe, elle n'avait pas entraîné de changement d’attitude ou de comportement. Les étudiants des écoles maritimes ont des attitudes stigmatisantes à l'égard des personnes séropositives. Les dockers rapportent une utilisation irrégulière et non systématique du préservatif, dont ils associent l'usage à un «plaisir moins fort».
  • Pour contrôler efficacement l'épidémie de VIH au Sri Lanka, il convient de s'attacher à la faible utilisation du préservatif lors des rapports sexuels tarifés et de cibler les clients des professionnel(le)s du sexe. Les rapports non protégés et non commerciaux chez les gens de mer à bord des navires sont une autre caractéristique identifiée comme un facteur de risque dans l'industrie maritime. L'utilisation du préservatif déclinant souvent lors des longs voyages, il est important de la promouvoir pour les rapports sexuels entre les membres d'équipage.

Activités principales

  • Mener des activités de sensibilisation pour la prévention du VIH
  • Communiquer sur le changement de comportement dans les grands ports
  • Créer des centres de ressources VIH dans le port de Colombo
  • Elaborer un module de formation au VIH et former des formateurs dans les écoles maritimes
  • Mener une étude sur les connaissances, attitudes, comportements et pratiques qui servira de base à l'élaboration d'un plan de prévention du VIH durable dans le secteur maritime