Les employeurs et leurs organisations

« Les employeurs n’ont d’autre choix que de gérer l’impact du VIH et du sida sur le lieu de travail, ce qui implique de faire face aux problèmes de stigmatisation et de discrimination, de modifier les conditions d’éligibilité aux prestations de santé, de former du personnel de remplacement et de composer avec la perte de compétences et de savoir-faire. »
M. Antonio Peñalosa, Secrétaire général, Organisation Internationale des Employeurs

Mobiliser les entreprises

Les employeurs sont confrontés au défi de gérer l'impact de l'épidémie sur le lieu de travail, notamment la perte d'employés qualifiés et expérimentés, les perturbations des temps de production, la hausse des coûts du travail et la baisse de la productivité.

Grâce à leur cadre organisationnel qui met en réseau des sociétés membres et affiliées, et grâce à leur capacité à exercer un leadership certain, les organisations d’employeurs sont dans une position idéale pour prendre des mesures sur la question du VIH et du sida.

L'OIT travaille en étroite collaboration avec les organisations d'employeurs en tant qu’entités représentatives qui ont la capacité d’influencer, et de travailler en réseau avec, une large base d’entreprises membres.

Développer des partenariats public-privé novateurs

En collaboration avec les organisations d'employeurs, l'OIT a mobilisé la communauté des affaires dans plus de 70 pays. Les entreprises du secteur privé ont mis en place des politiques et des programmes en milieu de travail. Des modèles reproductibles de partenariats public-privé ont été élaborés en matière de prévention, de traitement, de prise en charge et de soutien du VIH.

Outre le Recueil des directives pratiques du BIT sur le VIH/sida et le manuel de formation pour sa mise en œuvre, l'OIT a élaboré un certain nombre de directives et d’outils pour soutenir les employeurs et leurs organisations dans l’élaboration de politiques et dans leurs diverses initiatives, notamment:

Sont uniquement disponibles en anglais: