Projet STED AMT

Coopération maroco-coréenne : vers de nouvelles perspectives pour l'emploi et le développement des compétences - retour sur le voyage d'étude en République de Corée

En novembre 2023, Rabat a accueilli un événement marquant la clôture du voyage d'étude en République de Corée dans le cadre du Projet STED-AMT. La délégation marocaine, dirigée par Monsieur Noureddine BENKHALIL du Ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, a partagé les enseignements issus de cette expérience, effectuée du 13 au 27 mai 2023.

Actualité | 14 novembre 2023
Contact: Rachaa Bedjaoui Chaouch, Project Manager STED-AMT, bedjaoui@ilo.org

Enseignements tirés pour le développement des compétences au Maroc

La délégation marocaine, participant au voyage d'étude en République de Corée dans le cadre du Projet STED-AMT, a tiré des enseignements concluants pour le développement des compétences au Maroc. Parmi eux, ont été soulignés l'appui à la mise en place de Comités Sectoriels des Compétences IT-Offshoring, l’appui à l’Observatoire National du Marché du Travail (ONMT) pour des projections significatives, ou encore la mise en place d’un mécanisme d’assurance qualité dans le domaine de la Formation Professionnelle.

Propositions de collaboration et atelier de restitution

Les propositions de collaborations entre institutions marocaines et coréennes ont été formulées à l'issue d'un atelier de restitution des enseignements du Voyage d'étude en République de Corée, du 13 au 27 mai 2023, et ayant impliqué trois délégations représentant les pays partenaires du Projet STED-AMT (Algérie, Maroc, et Tunisie). L'événement de restitution a réuni les parties prenantes du projet STED AMT, notamment Monsieur Noureddine BENKHALIL, Secrétaire Général du Ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Madame Hyewon CHO, Représentante Résidente de la KOICA au Maroc, et Madame Rania BIKHAZI, Directrice du Bureau de l’OIT pour l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie. La participation active des mandants de l’OIT, du bailleur de fonds KOICA, des représentants des ministères, organismes publics, organisations d’employeurs, organisations de travailleurs, ainsi que des institutions d’Enseignement Supérieur et de Formation Professionnelle a marqué cet atelier.

Objectif de l'événement et discussions sur l'amélioration des mécanismes d'anticipation des besoins en compétences

L'objectif principal de cet événement était de partager les enseignements du voyage d'étude en République de Corée concernant les mécanismes d’anticipation des besoins en compétences, la relation « Formation-Emploi », et le Système d’Information sur le Marché du Travail. Les participants ont discuté de pistes concrètes et de perspectives d'amélioration des mécanismes d'anticipation des besoins en compétences au Maroc, visant à renforcer la gouvernance des compétences et à stimuler le développement économique du pays.

La République de Corée : Un modèle de développement des compétences

La République de Corée est souvent citée en exemple par l’OIT pour son succès dans le développement des compétences. La stratégie coréenne, alliant développement des compétences, progrès technologique, et investissement dans des secteurs à forte valeur ajoutée, a créé un cercle vertueux entre augmentation de la productivité et taux de croissance élevés. La République de Corée du Sud, via l’agence KOICA, a manifesté sa volonté de soutenir le Maroc, la Tunisie, et l'Algérie dans le cadre du Projet STED-AMT, favorisant ainsi le développement des compétences pour le commerce et la diversification économique.

Le Projet STED-AMT en bref :

Le Projet STED-AMT « Compétences pour le Commerce et la Diversification Économique : Alignement des compétences sur les stratégies de développement sectoriel en Algérie, au Maroc et en Tunisie » est financé par l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) et mis en œuvre en Algérie, au Maroc et en Tunisie par les partenaires tripartites nationaux institutionnels et sociaux, avec l’appui technique et opérationnel du Bureau de l’Organisation internationale du Travail (OIT) pour l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie.
Le Projet STED-AMT vise à améliorer la compétitivité et la création d’emplois afin de renforcer la diversification économique ainsi que le commerce à l’international (Exportation), et ce, à travers la mise en œuvre de stratégies efficaces de développement et d’utilisation des compétences dans des secteurs économique hautement stratégiques et à forts potentiels, permettant une adéquation entre l’offre et la demande en compétences. Pour ce faire, le projet s’appuie sur l’approche méthodologique « STED : Skills for Trade and Economic Diversification » développée par l’OIT pour renforcer la croissance et la création d’emplois décents dans les secteurs à fort potentiel d’exportations et de diversification économique à travers l’intégration de la dimension de développement des compétences dans les politiques sectorielles.
Au terme de ce processus, le Projet STED-AMT avec l’appui précieux de ses partenaires, cible la mise en place de mécanismes sectoriels et régionaux de compétences permettant l’évaluation prospective et de manière continue des futurs besoins en compétences par secteurs économiques ainsi que l’élaboration de stratégies de réponses permettant de combler de manière proactive et agile ces besoins en compétences.